L'Allemagne championne du monde de basket pour la première fois

L'Allemagne a été sacrée championne du monde de basket pour la première fois de son histoire après sa victoire en finale contre la Serbie (83-77), dimanche à Manille.

JAM STA ROSA - AFP

L'Allemagne a été sacrée championne du monde de basket pour la première fois de son histoire après sa victoire en finale contre la Serbie (83-77), dimanche à Manille.

La Mannschaft, médaillée de bronze en 2002 avec Dirk Nowitzki, remporte aussi son deuxième titre après l'Euro-1993. Emmenée par Dennis Schröder (28 pts dont les cinq derniers de son équipe), elle a fait la différence dans le troisième quart-temps (remporté 22 à 10), à l'issue duquel elle menait 69 à 57, avant de résister au retour des Serbes, sacrés pour la dernière fois en 2002.

Ce sacre, sans perdre un seul match et après avoir éliminé les Etats-Unis en demi-finales, consacre le travail de reconstruction effectué depuis l'après-Nowitzki et prolonge un Euro-2022 réussi à domicile, avec une troisième place, alors meilleur résultat de l'Allemagne depuis 2005 (finale de l'Euro).

Entraînée par le Canadien Gordon Herbert, elle succède au palmarès à l'Espagne.

Dennis Schroder à Manille le 10 septembre 2023

Dennis Schroder à Manille le 10 septembre 2023

Ted ALJIBE - AFP

Après avoir réussi à contenir les Serbes, revenus à trois longueurs à 1 min 20 sec de la fin (78-75), après un tir primé puis trois lancers-francs du meneur Aleksa Avramovic, l'homme du match côté serbe (21 pts).

Après une interception du capitaine et meneur-arrière Bogdan Bogdanovic, qui s'est éteint en seconde période (deux points, 17 au total), Marko Guduric a ensuite eu la balle d'égalisation mais son tir longue distance n'a pas trouvé la cible.

Et Schröder, sur une pénétration dans la raquette serbe à 22 secondes du buzzer puis en marquant ses deux lancers-francs (83-77), a parachevé le succès allemand.

- Bogdanovic et Milutinov diminués -

Le prochain meneur des Toronto Raptors a été élu MVP de la compétition.

La Mannschaft a aussi pu compter sur les 19 points de son ailier Franz Wagner, débarrassé dès le début de match de son défenseur attitré Ognjen Dobric (blessé à une cheville au bout de 2 min 20 secondes).

Bogdan Bogdanovic à Manille le 10 septembre 2023

Bogdan Bogdanovic à Manille le 10 septembre 2023

JAM STA ROSA - AFP

"On aurait eu besoin de plus de profondeur de banc. Dobric est très important pour nous, Milutinov a eu un souci musculaire après la demi-finale contre le Canada et Bogdanovic se sentait mal avant le match. Il ne savait pas s'il pouvait jouer. J'ai rarement connu autant de problèmes dans ma carrière" a expliqué Svestislav Pesic.

"Il aurait fallu être en meilleure forme physique", a ajouté le sélectionneur de la Serbie qui a aussi perdu au premier tour Borisa Simanic (ablation d'un rein après un coup reçu par un Sud-Soudanais).

L'Allemagne s'est aussi appuyée sur la domination dans la raquette de Johannès Voigtmann (12 pts, 8 rebonds et 3 passes décisives), qui a éteint le pivot serbe Nikola Milutinov (2 pts sur lancers-francs, 4 rbds), brillant en demi-finales contre le Canada.

"On a rendu fier notre pays et on lui a donné le sourire. On visera l'or aux JO l'an prochain", a estimé pour sa part Avramovic, pour qui les Allemands sont "montés d'un cran dans l'agressivité dans le troisième quart-temps".

AFP / Manille (AFP) / © 2023 AFP


Revenir
au direct

À Suivre
/