L1: Mbappé de retour au Parc, Monaco et Rennes veulent relever la tête

Le Paris SG peut compter sur le retour de blessure de Kylian Mbappé pour son premier match à domicile de la saison samedi face à Montpellier, lors d'une 2e journée de Ligue 1 marquée notamment par un choc de revanchards entre Monaco et Rennes.

Bertrand GUAY - AFP

Le Paris SG peut compter sur le retour de blessure de Kylian Mbappé pour son premier match à domicile de la saison samedi face à Montpellier, lors d'une 2e journée de Ligue 1 marquée notamment par un choc de revanchards entre Monaco et Rennes.

Vendredi soir, Lille a pris provisoirement la tête du classement en obtenu un match nul (1-1) à Nantes, qui aurait même pu se solder par une victoire pour les Dogues sans un grand Alban Lafont, le gardien nantais.

- Le joueur: Mbappé attendu au tournant -

Il n'avait pas pu prendre part à la démonstration des siens (5-0) lors de la 1re journée à Clermont mais le prodige français Kylian Mbappé, meilleur buteur du Championnat de France la saison dernière avec 28 réalisations, effectue son retour.

Blessé aux adducteurs, "Kyky" a vu du bord du terrain --certainement avec un peu de frustration-- ses deux compères Lionel Messi et Neymar s'en donner à coeur joie face à une défense auvergnate très perméable le week-end dernier.

L'Argentin s'est offert un doublé, dont un délicieux enchaînement contrôle poitrine-bicyclette qui a laissé le gardien clermontois impuissant. Quant au Brésilien, il a été impliqué sur quatre des cinq buts parisiens (1 but, 3 passes décisives). Surtout, Neymar a joué le sourire aux lèvres et s'est montré particulièrement à l'aise dans le 3-4-3 mis en place par le nouvel entraîneur parisien, Christophe Galtier.

Kylian Mbappé, à qui la direction du Paris SG a confié les clefs de l'équipe cette année, devra donc rapidement se mettre au diapason de ses coéquipiers déjà bien lancés afin de, peut-être, enfin faire rayonner la "MNM", trio de choc loin du top en 2021/22.

- Le choc: après la déconfiture, Monaco se mesure à Rennes -

L'affiche est déjà belle sur le papier, entre le 3e et le 4e de la dernière édition du Championnat. Mais elle revêt samedi (17H00) un intérêt supplémentaire.

Le défenseur de Monaco Axel Disasi (gauche) à la lutte pour le ballon avec l'attaquand du PSV Eindhoven Luuk de Jong (droite) lors du 3e tour préliminaire retour de Ligue des champions le 9 aoput 2022 à Eindhoven

Le défenseur de Monaco Axel Disasi (gauche) à la lutte pour le ballon avec l'attaquand du PSV Eindhoven Luuk de Jong (droite) lors du 3e tour préliminaire retour de Ligue des champions le 9 aoput 2022 à Eindhoven

Olaf Kraak - ANP/AFP/Archives

L'ASM a été éliminée mardi de la course à la Ligue des champions, après avoir tenu sa qualification jusqu'à la 89e minute sur le terrain du PSV Eindhoven.

Côté rennais, malgré un mercato ambitieux, la saison a commencé par une défaite surprenante contre le rival lorientais (1-0) sur un but contre son camp de la recrue, Arthur Theate.

Les deux clubs espèrent accrocher une place européenne à l'issue de cette saison et voudront se reprendre dès ce week-end pour ne pas se laisser distancer.

"Je peux vous affirmer que les joueurs sont prêts à 100% pour rebondir contre le Stade Rennais", a prévenu le coach belge de Monaco Philippe Clement.

Le club du Rocher pourra compter sur sa recrue prêtée par Chelsea, Malang Sarr, qui viendra apporter une solution supplémentaire en défense, là où le bât blesse.

"C'est bien que Monaco arrive dès cette deuxième journée pour nous remettre les idées à l'endroit", a de son côté déclaré l'entraîneur rennais Bruno Genesio, jeudi en conférence de presse. L'occasion pour lui, aussi, de confirmer l'arrivée imminente de l'attaquant Arnaud Kalimuendo en provenance du PSG et "d'espérer" sa qualification pour le match de samedi.

- Le chiffre : 4 buts, l'OM dévoile son potentiel offensif -

L'attaquant colombien de l'OM Luis Suarez (droite) célèbre son but avec ses coéquipiers lors du match de Ligue 1 contre Reims le 7 août 2022 à Marseille

L'attaquant colombien de l'OM Luis Suarez (droite) célèbre son but avec ses coéquipiers lors du match de Ligue 1 contre Reims le 7 août 2022 à Marseille

Pascal GUYOT - AFP/Archives

Que la préparation de l'OM fut explosive ! Défaites et buts encaissés en pagaille, dissensions dans le vestiaire et bronca au Vélodrome... Mais les Marseillais --et surtout leur nouvel entraîneur Igor Tudor-- ont répondu de la meilleure des manières en passant quatre buts à Reims dimanche dernier (4-1).

Les sifflets ont progressivement laissé place à l'allégresse et les recrues phocéennes ont tiré leur épingle du jeu, à commencer par le latéral gauche Nuno Tavares, pour son tout premier match avec l'OM. Son homologue à droite, Jonathan Clauss, a apporté sa pierre à l'édifice en provoquant un but contre son camp de Reims et l'attaquant Luis Suarez s'est fendu d'un doublé pour sa première rencontre officielle avec Marseille.

Les dernières arrivées de Jordan Veretout au milieu et surtout de l'attaquant Alexis Sanchez, passé notamment par Barcelone et Arsenal, viennent renforcer un potentiel offensif déjà important. Brest, moins réputé pour sa défense que Reims, peut trembler d'ici dimanche.

AFP / Paris (AFP) / © 2022 AFP