single.php

L1: l'OM attaque la phase retour avec un groupe XXS

L'OM s'avance en effectif resserré: malgré le renfort du milieu de terrain Jean Onana, Marseille s'apprête à recevoir Strasbourg vendredi pour la reprise du championnat avec un groupe rabougri par les blessures et la Coupe d'Afrique des Nations.

Nicolas TUCAT - AFP

L'OM s'avance en effectif resserré: malgré le renfort du milieu de terrain Jean Onana, Marseille s'apprête à recevoir Strasbourg vendredi pour la reprise du championnat avec un groupe rabougri par les blessures et la Coupe d'Afrique des Nations.

Sept Marseillais (Amine Harit, Azzedine Ounahi, Pape Gueye, Iliman Ndiaye, Ismaïla Sarr, Chancel Mbemba et le troisième gardien Simon Ngapandouetnbu) ont rejoint leurs sélections pour la CAN, deux sont à l'infirmerie (Joaquin Correa et Valentin Rongier) et un n'a pas le droit de jouer (François-Régis Mughe) en attendant une décision de la Fifa ou de sa fédération.

"En ce moment, mon plus grand objectif c'est de ne pas perdre de joueur et de limiter les dégâts. On est peu", a résumé jeudi l'entraîneur marseillais Gennaro Gattuso.

Pour le premier match de 2024, dimanche à Metz face à Thionville (N3) en Coupe de France, Gattuso n'a effectivement pas eu besoin de beaucoup se creuser la tête pour trouver son 11 de départ, auquel il avait intégré le jeune et inexpérimenté Bilal Nadir, ni même pour faire ses changements.

Sur son banc, il n'avait en effet que Jonathan Clauss comme élément rompu au haut niveau, en plus de Luis Henrique, tout juste revenu de prêt au Brésil et de six jeunes dont certains n'étaient connus que des suiveurs les plus avertis.

Dans ces conditions, et même si le calendrier n'impose aux Marseillais qu'un seul match par semaine jusqu'au barrage de Ligue Europa le 15 février contre le Shakhtar Donetsk, le mois à venir s'annonce compliqué.

- Onana est apte -

"On doit travailler sérieusement pour améliorer la condition physique et limiter la casse jusqu'au retour des joueurs qui sont à la CAN", a encore expliqué Gattuso jeudi.

L'entraîneur de l'OM, Gennaro Gattuso, se voit offrir une galette pour ses 46 ans, lors de sa conférence de presse, le 11 janvier 2024 à Marseille

L'entraîneur de l'OM, Gennaro Gattuso, se voit offrir une galette pour ses 46 ans, lors de sa conférence de presse, le 11 janvier 2024 à Marseille

Nicolas TUCAT - AFP

"Mais ce qui me préoccupe c'est qu'elle n'a même pas encore commencé. On doit espérer que ceux qui sont là-bas ne se blessent pas mais qu'ils jouent suffisamment pour ne pas perdre la condition physique. Nous, on est obligés de penser match après match et d'espérer ne pas perdre de joueur. Après, on verra où on est et ce qu'on peut espérer", a ajouté le technicien italien.

Dimanche contre Strasbourg, Gattuso pourra tout de même intégrer Onana à sa maigre troupe. "C'est vrai que je n'ai pas joué depuis longtemps, mais j'ai pris soin de moi. Je pense que je suis apte", a assuré le Camerounais jeudi.

"Jean peut nous aider et il est arrivé avec beaucoup d'enthousiasme. Il n'a pas 90 minutes dans les jambes, mais j'ai aimé comment il s'est intégré au vestiaire et comment il s'est entraîné. Il va beaucoup nous aider", a confirmé Gattuso.

Ensuite, il faudra faire avec ce qu'il y a et ce qu'apportera le mercato, qui pourrait cette année être moins frénétique que lors des précédents hivers de la gestion Longoria.

"Un mercato calme ? Je n'ai pas de boule de cristal. Mais on veut donner de la continuité et se renforcer seulement là où c'est numériquement nécessaire", a d'ailleurs expliqué le président marseillais jeudi. "On ne le cache pas, on a une priorité sur le côté gauche, pour un défenseur capable de jouer dans un système à quatre ou à cinq", a-t-il ajouté.

Et pour le reste ? A priori, les autres renforts viendront de l'infirmerie ou de la CAN.

AFP / Marseille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
06H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/