single.php

L1: Lens recolle au bon wagon et enfonce Toulouse

Après deux revers de rang en championnat, Lens a réagi en s’imposant sans grande frayeur sur la pelouse d'une terne équipe de Toulouse (2-0) dimanche à l'occasion de la 19e journée de L1.

Valentine CHAPUIS - AFP

Après deux revers de rang en championnat, Lens a réagi en s’imposant sans grande frayeur sur la pelouse d'une terne équipe de Toulouse (2-0) dimanche à l'occasion de la 19e journée de L1.

Dans un Stadium qui attend toujours un succès depuis le 1er octobre dernier et une victoire face à Metz (3-0), les Lensois ont profité de la fragilité toulousaine pour rester au contact du bon wagon, à trois points de leur voisin lillois cinquième de L1.

Toulouse, qui n’a toujours pas enchaîné deux succès en L1 depuis le début de la saison, n’a donc pas su confirmer sa victoire à Metz (1-0) lors de la dernière journée. Le TFC n’a pris que 8 points sur les 36 derniers mis en jeu et ne compte qu’un petit point de plus que le barragiste Lyon.

Dans ce duel d’européens - Lens croisera le fer avec les Allemands de Fribourg, le TFC avec les Portugais des Benfica en barrage d’accession aux 1/8e de finale de la Ligue Europa mi février – les débats se sont d'abord longtemps cantonnés au milieu de terrain.

- Le bijou de Diouf -

Dans une rencontre sevrée d’occasions jusque-là, les Lensois ont finalement trouvé la faille juste avant le repos sur leur première opportunité. Sur un ballon aérien mal jugé par la défense toulousaine David Pereira da Costa ne tremblait pas au moment d’inscrire son premier but de la saison (0-1, 42e).

Sous le feu des critiques depuis son arrivée l’été dernier à Lens où l’attendait la lourde tâche de succéder à l’icône locale Seko Fofana, le jeune milieu relayeur Andy Diouf (20 ans) a doublé la mise au retour des vestiaires sur une sublime volée à l’entrée de la surface toulousaine (0-2, 55e).

Incapables de faire peser le moindre danger sur une solide défense artésienne le TFC a tout de même eu l'occasion de réduire le score mais le penalty de Vincent Sierro, accordé après recours à la vidéo pour un léger accrochage, s'est fracassé sur la barre de Brice Samba (83).

Du pain béni pour des "Sang et Or" qui n'ont finalement jamais vraiment tremblé pour empocher leur troisième victoire de la saison à l'extérieur achevée par une bordée de sifflets du Stadium pour des Toulousains une fois de plus têtes basses au moment de rejoindre les vestiaires. Si Lens redécolle, Toulouse s'enfonce.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
05H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/