single.php

JO: profondeurs marines et glamour pour le retour de la flamme en France métropolitaine

La flamme olympique est revenue mardi en France métropolitaine, remontée des profondeurs marines par la championne d'apnée Alice Modolo à Villefranche-sur-mer (Alpes-Maritimes) avant des étapes glamour à Cannes et Monaco.

Samuel Jeglot / Poisson Lune Productions - Paris 2024/AFP/Archives

La flamme olympique est revenue mardi en France métropolitaine, remontée des profondeurs marines par la championne d'apnée Alice Modolo à Villefranche-sur-mer (Alpes-Maritimes) avant des étapes glamour à Cannes et Monaco.

Après un passage par Tahiti et un voyage en bateau vers la Guadeloupe puis la Martinique, îles des Antilles, la flamme a plongé à une quarantaine de mètres dans la Méditerranée, dans la rade de Villefranche, un site privilégié pour la pratique et les compétitions d'apnée en raison de sa profondeur à l'abri des courants.

Ce n'est pas la première fois que la flamme olympique est immergée: celle des JO de Sydney en 2000 avait passé près de trois minutes sous l'eau près de la grande barrière de corail, et avant les JO d'hiver de Sotchi (Russie) en 2014, des plongeurs s'étaient relayés à 13 mètres de profondeur dans le lac Baïkal.

Dans les deux cas, des solutions chimiques innovantes avaient permis une combustion ou l'illusion d'une combustion, sous l'eau. Mais pour des raisons de sécurité et de protection de l'environnement, le département des Alpes-Maritimes a opté pour une bouteille de plongée militaire miniature et un système de leds pilotées par un microcontrôleur pour donner l'apparence d'une véritable flamme.

La flamme classique est ensuite partie pour un tour du département limitrophe de l'Italie, entre relais en bord de mer et luge d'été ou tyrolienne dans des stations de montagne.

A Cannes, où elle avait déjà monté les marches pendant le festival de cinéma en mai, la flamme a été portée par l'actrice américaine Halle Berry puis la footballeuse Megan Rapinoe entourée d'une délégation de sportifs américains, parmi lesquels le snowboarder et skater Shaun White et des pratiquants de flag football (dérivé du football américain) et de crosse (sport opposant deux équipes et consistant à expédier dans les buts adverses une balle de caoutchouc à l'aide d'une crosse), des disciplines qui seront au programme des JO-2028 à Los Angeles.

Sur cette photographie diffusée par Paris 2024, l'apnéiste Alice Modolo tient la flamme olympique à Villefranche-sur-Mer le 18 juin 2024

Sur cette photographie diffusée par Paris 2024, l'apnéiste Alice Modolo tient la flamme olympique à Villefranche-sur-Mer le 18 juin 2024

BZborowski - Paris 2024/AFP/Archives

En début d'après-midi, le relais a fait un détour par Monaco, où le pilote de Formule 1 Charles Leclerc a pris le premier relais et le prince Albert II et son épouse Charlène ont effectué le dernier, ensemble, sur la place du palais.

Membre du comité international olympique, Albert II a participé à plusieurs reprises aux JO d'hiver en bobsleigh, et son grand-père John Kelly, père de la princesse Grace, a été médaillé d'or en aviron aux JO de Paris en 1924. Ancienne championne de natation, Charlène a pour sa part participé aux JO de Sydney sous les couleurs de l'Afrique du Sud.

En fin de journée, la flamme doit aussi remonter toute la Promenade des Anglais à Nice, où elle sera portée en particulier par plusieurs représentants des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016, qui avait fait 86 morts.

Le double champion du monde d'athlétisme Stéphane Diagana allumera la vasque vers 19H20, en présence de la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera.

AFP / Nice (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
09H
08H
07H
02H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/