single.php

Italie: Naples au forceps, l'Inter en démonstration

Naples a souffert pour venir à bout de la Salernitana (2-1) samedi lors de la 20e journée du championnat d'Italie, toujours dominé par l'Inter Milan qui a écoeuré Monza 5 à 1.

Piero CRUCIATTI - AFP

Naples a souffert pour venir à bout de la Salernitana (2-1) samedi lors de la 20e journée du championnat d'Italie, toujours dominé par l'Inter Milan qui a écoeuré Monza 5 à 1.

Mis au vert depuis leur défaite face au Torino (3-0) le week-end dernier sur ordre de leur président-propriétaire Aurelio De Laurentiis, les Napolitains n'ont pas vraiment rassuré leurs tifosi.

Ils ont été menés dès la 29e minute sur une superbe reprise en pleine lucarne d'Antonio Candreva.

Il a fallu attendre le temps additionnel de la première période pour qu'ils égalisent, sur pénalty, par Matteo Politano (45+4e).

Sans Victor Osimhen qui participe à la Coupe d'Afrique des nations avec le Nigeria, Khvicha Kvaratskhelia s'est démené mais n'a pas fait mouche.

Le salut est venu dans le temps additionnel (90+6e) d'Amir Rrahmani qui, profitant d'un cafouillage de la défense adverse, a offert une victoire inespérée au Napoli.

"Tout le monde n'était pas content d'être loin de sa famille cette semaine, on espère que cela va nous servir pour l'avenir", a reconnu le buteur décisif napolitain au micro de la plateforme DAZN.

"Ce match n'était pas facile, notre saison n'est pas facile: quand on est champion d'Italie, c'est bizarre de faire une telle saison. Chaque match sera difficile cette saison, on le sait maintenant, comme l'a montré ce match où on a beaucoup souffert", a prévenu le défenseur kosovar.

- Thuram passeur et buteur -

Grâce à ce laborieux succès, Naples a bondi de la 9e à la 6e place (31 pts).

Son bilan à domicile est néanmoins désastreux avec, en championnat, seulement quatre victoires pour deux nuls et quatre défaites, soit 14 points sur 30 ! Sans oublier une calamiteuse élimination de la Coupe d'Italie, face à la modeste équipe de Frosinone (4-0).

L'attaquant français de l'Inter Milan Marcus Thuram inscrit le 5e but lors de la victoire de son équipe (5-1) face à Monza le 13 janvier 2024 à Monza

L'attaquant français de l'Inter Milan Marcus Thuram inscrit le 5e but lors de la victoire de son équipe (5-1) face à Monza le 13 janvier 2024 à Monza

Piero CRUCIATTI - AFP

Tout va très bien en revanche pour l'Inter qui n'a eu besoin que d'un petit quart d'heure pour assommer Monza avec deux buts de Hakan Calhanoglu (12e) et Lautaro Martinez (14e).

Calhanoglu (60e) et Martinez (84e) ont marqué de nouveau en seconde période, l'Argentin, largement en tête du classement des buteurs, inscrivant sur pénalty son 18e but de la saison.

Marcus Thuram, passeur décisif sur le 3e but avec une superbe talonnade, a conclu la démonstration du leader avec son premier but depuis le 26 novembre (88e).

"On a bien travaillé cette semaine après la victoire difficile contre Vérone (2-1, NDLR), c'était important de gagner contre une équipe de grande qualité, on a fait du bon boulot", a souligné Calhanoglu.

"On travaille et on n'écoute pas les critiques, on a bien joué, mais je n'étais pas inquiet avant le match, j'ai senti que l'équipe était concentrée et sereine", a réagi de son côté son entraîneur Simone Inzaghi.

Avec cette 16e victoire de la saison, l'Inter dispose de cinq points d'avance sur son premier poursuivant, la Juventus, qui affrontera mardi Sassuolo.

L'Inter, comme Naples, la Lazio et la Fiorentina, va s'envoler pour l'Arabie saoudite pour disputer la Supercoupe d'Italie (18-22 janvier).

Le leader retrouvera la Serie A dans deux semaines avec un déplacement qui pourrait être compliqué sur le terrain de la Fiorentina.

 

AFP / Rome (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
03H
23H
22H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/