single.php

Hand: Kounkoud, champion d'Europe dimanche, accusé de tentative de viol

L'ailier droit Benoît Kounkoud est accusé par une femme de 20 ans d'avoir tenté de la violer dans une boîte de nuit parisienne dans la nuit de lundi à mardi, moins de 48 heures après avoir été sacré champion d'Europe avec l'équipe de France de handball à Cologne (Allemagne).

Odd ANDERSEN - AFP/Archives

L'ailier droit Benoît Kounkoud est accusé par une femme de 20 ans d'avoir tenté de la violer dans une boîte de nuit parisienne dans la nuit de lundi à mardi, moins de 48 heures après avoir été sacré champion d'Europe avec l'équipe de France de handball à Cologne (Allemagne).

Placé en garde à vue tôt mardi matin, le joueur de 26 ans, qui évolue dans un club polonais, a été relâché dans la journée, a indiqué mercredi soir le parquet de Paris, qui précise que "l'enquête se poursuit, notamment afin de recueillir davantage de témoignages".

A ce stade, "une femme née en mars 2003 lui reproche une tentative de viol, au cours d'une soirée alcoolisée dans une boîte de nuit du 8e arrondissement", a expliqué le ministère public.

"Mon client est ressorti libre. Il conteste les faits. L'enquête suit son cours", a de son côté déclaré l'avocat du joueur, Me Mario Stasi, joint par l'AFP.

"La FFHandball n'est pas en mesure de commenter cette affaire, à ce stade, et reste attentive aux suites qui seront données par les autorités judiciaires", a pour sa part indiqué, plus tôt dans la journée, la Fédération française de handball.

Dans un communiqué, la Fédération a "réaffirmé sa détermination à lutter contre toute forme de violence, (...) condamne sévèrement de tels faits, lorsqu’ils sont établis et quelle que soit la personne mise en cause (...)" et "renouvellé son soutien à toutes les victimes de violences".

- A l'Elysée lundi -

De son côté, le club polonais de Kielce, où évolue Kounkoud, a déclaré prendre "l'affaire au sérieux et (condamner) tout comportement qui enfreint les règles de la vie sociale".

"Le club prendra toutes les mesures appropriées dès qu'il aura reçu des informations officielles concernant l'incident. Dans l'attente d'une clarification, l'affaire ne fera l'objet d'aucun commentaire", a ajouté Kielce, l'une des toutes meilleures formations européennes, victorieuse de la Ligue des champions en 2016 et finaliste ces deux dernières saisons.

Kounkoud a rejoint à l'été 2022 le grand club polonais, où évoluent deux autres champions d'Europe 2024, le pivot Nicolas Tournat et l'ailier gauche Dylan Nahi.

Il portait auparavant les couleurs du Paris Saint-Germain, son club formateur.

Après avoir décroché le quatrième titre européen de l'équipe de France en battant en finale le Danemark (33-31 a.p.), les Bleus ont été reçus lundi par Emmanuel Macron à l'Elysée pour une cérémonie au cours de laquelle le président de la République a loué la "leçon d'engagement sportif et mental" des hommes du sélectionneur Guillaume Gille.

Kounkoud, qui a décroché en Allemagne sa première médaille en sélection, n'avait initialement pas été retenu fin décembre dans le groupe pour l'Euro.

Il a été rappelé début janvier en raison d'incertitudes sur l'état physique de Yanis Lenne en début de compétition et a dû se contenter d'un rôle d'appoint. Il n'a ainsi pas disputé la moindre minute en demi-finale contre la Suède (34-30 a.p.) puis en finale.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
07H
02H
Revenir
au direct

À Suivre
/