Gymnastique: Charpy, Héduit, Friess, triplé en bronze sur les agrès

Rebond français sur les agrès après la déception du concours par équipes: Lorette Charpy aux barres asymétriques, Carolann Héduit à la poutre et Aline Friess au saut ont collectionné les médailles de bronze aux Championnats d'Europe multisports à Munich (Allemagne) dimanche.

CHRISTOF STACHE - AFP

Rebond français sur les agrès après la déception du concours par équipes: Lorette Charpy aux barres asymétriques, Carolann Héduit à la poutre et Aline Friess au saut ont collectionné les médailles de bronze aux Championnats d'Europe multisports à Munich (Allemagne) dimanche.

La veille, les Bleues ne se sont classées que sixièmes de la finale du concours par équipes, même en l'absence de la Russie, place forte historique de la gymnastique mondiale exclue de la compétition après l'invasion de l'Ukraine.

Elles se sont ressaisies dès le lendemain, en transformant en médailles - toutes en bronze - trois de leurs quatre places en finales par agrès.

Pour Charpy (20 ans), troisième aux barres avec un score de 14,166 derrière l'Allemande Elisabeth Seitz (14,433), sacrée devant le fourni et bruyant public munichois, et l'Italienne Alice D'Amato (14,400), "cette médaille représente beaucoup de choses".

Privée de JO l'été dernier par une grave blessure au genou gauche (rupture complète du ligament croisé antérieur avec lésion du ménisque et entorse du ligament collatéral) survenue à l'entraînement, "un très gros coup dur", la Stéphanoise d'adoption n'est revenue à la compétition qu'au printemps.

Son genou reste récalcitrant, comme l'a montrée sa réception douloureuse à la sortie des barres - elle a dû quitter le tapis soutenue par deux membres de l'encadrement de l'équipe de France, dont son entraîneur Eric Hagard.

- "Envie de profiter" -

Aline Friess en finale du saut des Championnats d'Europe de gymnastique artistique, le 14 août 2022 à Munich

Aline Friess en finale du saut des Championnats d'Europe de gymnastique artistique, le 14 août 2022 à Munich

ANDREJ ISAKOVIC - AFP

"Ca m'a fait très mal, c'est tombé sur le même genou, je ne sais pas si c'est lié. Mais là, je n'ai pas vraiment envie d'y penser, j'ai envie de profiter. Je m'occuperai du genou après. Cette médaille, elle me fait vraiment du bien", apprécie-t-elle.

"Elle est aussi pour l'équipe, parce qu'hier (samedi), c'était vraiment dur", ajoute Charpy, qu'une chute aux barres à l'entraînement en 2018 avait laissé le visage multifracturé et depuis, avec plus d'une dizaine de vis et de plaques fixés.

Charpy comptait déjà à son palmarès une médaille de bronze européenne, obtenue à la poutre en 2019. Elle a aussi partagé avec l'équipe de France l'argent européen du concours général par équipes en 2018.

Pour Héduit (18 ans) comme Friess (19 ans) en revanche, il s'agit de leur première médaille internationale.

Avec une moyenne de 13,599 pour ses deux sauts, Freiss, passée première des huit finalistes, a été devancée par la Hongroise Zsofia Kovacs (13,933) et l'Italienne Asia D'Amato (13,716), cheville blessée à sa deuxième réception.

Carolann Héduit, médaillée de bronze, sur le podium des Championnats d'Europe de Munich, le 14 août 2022

Carolann Héduit, médaillée de bronze, sur le podium des Championnats d'Europe de Munich, le 14 août 2022

CHRISTOF STACHE - AFP

Héduit, restée au pied du podium du concours général individuel jeudi, a elle récolté un score de 13,400 à la poutre, comme la Britannique Ondine Achampong, créditée d'une meilleure exécution, et derrière l'Allemande Emma Leonie Malewski (13,466).

"Quand j'ai vu mon entraîneur et l'équipe de France sauter dans le public, j'ai compris, sourit Freiss. Je ne réalise pas encore, je vais savourer cette médaille."

"Je n'ai pas regardé du tout les filles qui passaient avant, j'ai fait les cent pas dans la salle pour rester active. Quand j'ai commencé mon mouvement, j'étais hyper concentrée, je ne tremblais pas, raconte Héduit. C'est tout le travail récompensé, troisième européenne à la poutre en senior, c'est juste incroyable."

AFP / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2022 AFP