Foot: Sampaoli de retour au chevet du Séville FC

Trois mois après son départ de l'Olympique de Marseille, l'Argentin Jorge Sampaoli va retrouver le banc du Séville FC en remplacement de Julen Lopetegui, limogé mercredi, avec pour mission de redresser le club andalou en grande difficulté après un début de saison calamiteux.

Pascal GUYOT - AFP/Archives

Trois mois après son départ de l'Olympique de Marseille, l'Argentin Jorge Sampaoli va retrouver le banc du Séville FC en remplacement de Julen Lopetegui, limogé mercredi, avec pour mission de redresser le club andalou en grande difficulté après un début de saison calamiteux.

L'entraîneur de 62 ans a signé "jusqu'au 30 juin 2024 et dirigera son premier entraînement ce (jeudi) soir à 18h30", a annoncé le club dans un communiqué.

Sampaoli n'a passé qu'une seule saison dans le club sévillan, mais cet exercice 2016/2017 a laissé de bons souvenirs aux supporters. Sous la direction du technicien argentin, leur équipe a fini quatrième du championnat d'Espagne et s'est hissée en huitièmes de finale de la Ligue des champions, éliminée par Leicester.

Quatrième également lors des quatre dernières saisons de Liga, le Séville FC ne pointe actuellement qu'à la 17e place, avec une seule victoire en sept matches. Le club patine aussi en C1 avec deux défaites et un nul en trois journées. Avec un seul point, les Andalous sont troisièmes de leur groupe derrière Manchester City et Dortmund.

La gifle reçue à domicile mercredi en C1 face aux Allemands (4-1) a été fatale à Lopetegui, limogé juste après la rencontre. L'ancien sélectionneur espagnol était arrivé à Séville en 2019 et avait conduit le club à la victoire en Ligue Europa dès sa première saison.

- Bouillant et tatoué -

Pour le remplacer, les dirigeants de Séville ont donc rappelé Sampaoli. En 2016, le club avait déjà attiré l'Argentin, dont la cote avait bondi grâce à ses bons résultats avec le Chili. Infatigable et séduisante, la sélection chilienne avait conquis la première Copa America de son histoire en 2015.

L'entraîneur argentin de l'OM Jorge Sampaoli lors d'un match à Nice, le 22 août 2022

L'entraîneur argentin de l'OM Jorge Sampaoli lors d'un match à Nice, le 22 août 2022

Valery HACHE - AFP/Archives

Après son court passage réussi en Andalousie, le technicien a volé au secours de la sélection argentine, alors en difficulté lors des qualifications pour le Mondial-2018. Sous son impulsion, l'Albiceleste est parvenue à se qualifier, mais l'élimination en huitièmes de finale du tournoi face aux futurs champions du monde français a mis fin à son mandat.

Après des expériences au Brésil, à Santos et l'Atlético Mineiro, Sampaoli a de nouveau joué les pompiers en février 2021, remplaçant le Portugais André Villas-Boas comme entraîneur de l'Olympique de Marseille.

Six ans après le passage de son compatriote Marcelo Bielsa dans le club phocéen, Sampaoli a également marqué les esprits à Marseille. "El Loco" suivait les matches de l'OM assis sur une glacière, le bouillant et tatoué Sampaoli faisait les cent pas au bord du terrain en hurlant ses consignes.

Avec l'OM, Sampaoli a atteint les demi-finales de la Ligue Europa Conférence, mais a surtout réussi à hisser le club à la deuxième place de la Ligue 1, synonyme de qualification directe pour la C1. Mais le retour de Marseille en C1 s'est fait sans lui: l'Argentin a démissionné début juillet, déçu par un recrutement qu'il ne jugeait pas assez ambitieux.

Avec Séville, le parcours en Ligue des champions devrait être de courte durée, au vu du classement des Sévillans. Son équipe pourrait se consoler en étant reversée en Ligue Europa. Une compétition chère au club qui l'a remportée à six reprises (2006, 2007, 2014, 2015, 2016, 2020).

En attendant, l'Argentin devra redresser la barre dès samedi avec la réception délicate de l'Athletic Bilbao, actuel troisième de Liga.

AFP / Madrid (AFP) / © 2022 AFP