single.php

Foot: le couronnement de Griezmann, roi des goleadors de l'Atlético

Le "Petit Prince" couronné Roi: l'attaquant français Antoine Griezmann est entré définitivement au panthéon du football espagnol mercredi en devenant le meilleur buteur de l'histoire de l'Atlético Madrid, devant la légende espagnole Luis Aragonés.

Fayez NURELDINE - AFP

Le "Petit Prince" couronné Roi: l'attaquant français Antoine Griezmann est entré définitivement au panthéon du football espagnol mercredi en devenant le meilleur buteur de l'histoire de l'Atlético Madrid, devant la légende espagnole Luis Aragonés.

A la 37e minute, alors que son équipe était menée 2 buts à 1 à Ryad en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne, l'international français a éliminé Luka Modric et Antonio Rüdiger d'un crochet du gauche avant de tromper Kepa Arrizabalaga, le gardien du Real, d'un tir croisé du droit dans la surface de réparation.

"Pour moi c'est quelque chose d'incroyable. C'est une grande fierté. A la mi-temps j'ai ressenti beaucoup d'émotion, mais il fallait revenir dans le match" a déclaré Griezmann au micro de Movistar+ après la rencontre, finalement perdue 5-3 en prolongation.

Le Français de 32 ans avait égalé le record d'Aragonés (173 buts en 370 matches, décédé en 2014 à l'âge de 75 ans) grâce à un doublé (44e, 69 s.p.) le 20 décembre lors du match nul 3-3 contre Getafe de la 18e journée de Liga, son 364e match avec "l'Atléti".

Griezmann assoie ainsi sa légende au sein du club madrilène dont il porte à nouveau le maillot rouge et blanc avec fierté depuis 2021 et son échec au FC Barcelone, après un premier passage entre 2014 et 2019.

Le champion du monde 2018 est certainement dans la forme de sa vie et indispensable au jeu de son équipe sur le terrain, où son sourire enfantin trahit encore une passion intacte pour son sport.

"Je suis injouable" avait-il avoué à la presse française en novembre. "Je sais que le club, le coach, mes coéquipiers me font confiance et ça m'aide à être moi-même. Et c'est vrai que, dans mon jeu, je prends beaucoup de plaisir en ce moment".

- "Né pour jouer à l'Atlético" -

La joie d'Antoine Griezmann (g) auteur de son 174e but sous le maillot de l'Atlético Madrid, contre le Real Madrid, le 10 janvier 2024 à Ryad

La joie d'Antoine Griezmann (g) auteur de son 174e but sous le maillot de l'Atlético Madrid, contre le Real Madrid, le 10 janvier 2024 à Ryad

Fayez NURELDINE - AFP

Sifflé et renié par certains supporters de l'Atléti après son transfert au Barça, "Grizou" a totalement renversé la vapeur grâce à son hyperactivité sur le terrain, ses passes décisives et surtout ses buts - sûrement le meilleur moyen de se racheter à leurs yeux.

Aujourd'hui, seul le nom du "Cholo" Diego Simeone est plus applaudi que le sien avant chaque match au Metropolitano, où l'Atlético est invaincu depuis le mois de janvier 2023.

"Il fait une saison fantastique et est excellent à n'importe quel poste. C'est le meilleur joueur d'Europe", a affirmé son président, Enrique Cerezo.

Difficile pourtant d'imaginer un tel retour en grâce il y a à peine plus d'un an, lorsque l'accord de prêt entre le Barça et l'Atlético ne lui permettait de jouer que 30 minutes par rencontre, avant que l'Atlético ne lève définitivement son option d'achat.

"Même si tout le monde n'était pas d'accord avec son retour, j'étais convaincu qu'il était né pour jouer à l'Atlético de Madrid", a déclaré son entraîneur Diego Simeone après un nouveau récital de son homme à tout faire contre le Celtic Glasgow en Ligue des champions (6-0).

- Une Liga pour devenir "une légende" -

Grand artisan du succès des Colchoneros en Ligue Europa en 2018 (face à l'OM 3-0), et finaliste malheureux de la Ligue des champions en 2016 (contre le Real aux tirs au but), le Maconnais vise désormais un premier titre de champion d'Espagne.

La joie d'Antoine Griezmann (g) auteur de son 174e but sous le maillot de l'Atlético Madrid, contre le Real Madrid, le 10 janvier 2024 à Ryad

La joie d'Antoine Griezmann (g) auteur de son 174e but sous le maillot de l'Atlético Madrid, contre le Real Madrid, le 10 janvier 2024 à Ryad

Fayez NURELDINE - AFP

"Un titre pour l'Atlético ? Ce serait un rêve...", a-t-il résumé dans une interview à Marca.

"Je suis motivé pour devenir quelqu'un d'important à l'Atlético, une légende de ce club. Mais je sais que je dois le mériter. Je veux remporter une Liga, j'en ai besoin (pour devenir une légende, NDLR)."

Peut-être un dernier exploit avant de partir vivre son rêve américain, lui le fan incontesté de NBA et de NFL, et grand admirateur de David Beckham, aujourd'hui propriétaire de l'Inter Miami de Lionel Messi.

"Je l'ai toujours dit. Mon objectif est de terminer là-bas. (...) Mais je veux d'abord entrer dans l'histoire ici et gagner des trophées à l'Atlético. Après cela, nous verrons", avait-il assuré en début de saison à ESPN.

Pour ce qui est d'"entrer dans l'histoire", un cap essentiel a été franchi mercredi à Ryad.

Par Arno TARRINI / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/