Foot: décès du Portugais Fernando Chalana, ancien joueur de Benfica et Bordeaux

Fernando Chalana, ancien milieu offensif international portugais du Benfica Lisbonne également passé par les Girondins de Bordeaux, est décédé mercredi à l'âge de 63 ans, a annoncé le Benfica dans un communiqué.

Gerard FOUET, Pierre CIOT - AFP/Archives

Fernando Chalana, ancien milieu offensif international portugais du Benfica Lisbonne également passé par les Girondins de Bordeaux, est décédé mercredi à l'âge de 63 ans, a annoncé le Benfica dans un communiqué.

"Fernando Chalana, notre +Pequeno Genial+ ("petit génie", en portugais), est décédé ce mercredi 10 août", a indiqué le club lisboète.

"C'est un jour très triste pour la nation benfiquista et pour tous les amoureux du football. Notre +Génie+ est parti, l'un des plus grands et éternels symboles du club. Je veillerai à ce que la mémoire de Fernando Chalana soit toujours présente dans tous les Benfiquistas", a réagi le président du Benfica, Rui Costa, dans des déclarations à BenficaTV.

Chalana avait rejoint le club lisboète à l'âge de 15 ans, en 1974, et était devenu le 7 mars 1976, à 17 ans et 25 jours, le plus jeune joueur de l'histoire à évoluer en D1 portugaise, selon le Benfica.

"Il y a des joueurs de football et des génies, Chalana était un génie", a estimé le ministre portugais de la Culture Pedro Adao e Silva, tandis que le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa a salué la mémoire de celui "qui a contribué au prestige international du football portugais".

Le talent de Chalana avait éclaté au grand jour lors de l'Euro-84 avec la Seleçao, qu'il avait portée jusqu'en demi-finale -un match perdu au bout du suspense face à la France (3-2 a.p.) à Marseille.

Chalana avait dans la foulée rejoint Bordeaux, alors au sommet du football français, mais ses trois saisons chez les Girondins furent marquées par des blessures à répétition, jusqu'à son retour au Benfica en 1987.

L'international portugais à la célèbre moustache a fini sa carrière par deux courts passages à Belenenses (1990-1991) et à Amadora (1991-1992).

Il s'était ensuite reconverti comme entraîneur dans son club de cœur, principalement comme adjoint ou entraîneur dans les catégories de jeunes.

"Il a été l'un des meilleurs joueurs du football portugais", a souligné Fernando Santos, le sélectionneur de la Fédération portugaise de football qui a annoncé le respect d'une minute de silence lors de chaque rencontre, en hommage à Chalana, jusqu'à lundi prochain.

AFP / Lisbonne (AFP) / © 2022 AFP