single.php

F1: Verstappen remporte le GP d'Espagne devant Norris et creuse l'écart au championnat

Max Verstappen (Red Bull) a remporté dimanche le Grand Prix d'Espagne de F1 devant Lando Norris (McLaren) et accroît son avance en tête du championnat grâce à cette 7e victoire de la saison.

Josep LAGO - AFP/Archives

Max Verstappen (Red Bull) a remporté dimanche le Grand Prix d'Espagne de F1 devant Lando Norris (McLaren) et accroît son avance en tête du championnat grâce à cette 7e victoire de la saison.

Le pilote néerlandais, déjà triple champion du monde, a dominé les débats, s'emparant rapidement du commandement après le départ alors que Norris, parti en pole position, cafouillait son envol. Lewis Hamilton prend lui la 3e place devant son coéquipier chez Mercedes George Russell et Charles Leclerc (Ferrari).

"La course s'est jouée dans les premiers tours", a reconnu Verstappen qui remporte sa troisième victoire d'affilée sur le circuit de Montmelo dans la banlieue de Barcelone et sa 61e au total depuis ses débuts en F1.

"J'ai bien géré mes pneus et cela m'a permis de gagner aujourd'hui", a-t-il souligné alors qu'il a dû faire face dans les derniers tours au retour de Lando Norris qui n'a terminé qu'à un peu plus de deux secondes de lui.

"On aurait dû gagner cette course mais j'ai fait un mauvais départ, c'est aussi simple que cela", a de son côté regretté Norris. Il a toutefois espéré pouvoir battre Verstappen lors des deux prochains Grand Prix en Autriche la semaine prochaine et en Grande-Bretagne dans quinze jours.

Parti en pole position, Lando Norris (au centre) a cafouillé son départ et a fini à la deuxième place du Grand Prix d'Espagne de F1 le 23 juin 2024 à Montmelo

Parti en pole position, Lando Norris (au centre) a cafouillé son départ et a fini à la deuxième place du Grand Prix d'Espagne de F1 le 23 juin 2024 à Montmelo

Manaure Quintero - AFP/Archives

Le septuple champion du monde Lewis Hamilton remonte sur le podium pour la première fois depuis le GP du Mexique l'an dernier. Il confirme ainsi le retour en forme des Mercedes, qui ne sont toutefois pas encore en mesure de menacer Red Bull et McLaren.

Les deux Alpine de Pierre Gasly et Esteban Ocon terminent elles respectivement en 9e et 10e positions, montrant, après le Canada il y a quinze jours, qu'elles remontent la pente après un début de saison catastrophique.

- Les Ferrari distancées -

"Cela a été notre meilleure course de la saison jusqu'ici pour l'équipe. Nous progressons dans la bonne direction avec trois résultats dans les points de suite et nous devons continuer", a déclaré Pierre Gasly.

Quant aux Ferrari, elles ont encore déçu avec une 5e place pour Charles Leclerc, devant son coéquipier espagnol Carlos Sainz. Du coup, Norris chipe au Monégasque la 2e place au classement du championnat, aidé par le point supplémentaire du record du tour dimanche.

"Il nous a manqué un tour pour nous battre pour la 4e position", a voulu se consoler Leclerc, "mais nos concurrents étaient encore devant en terme de vitesse".

Les pilotes Ferrari Charles Leclerc (à gauche) et Carlos Sainz ont pris les 5e et 6 places du Grand Prix d'Espagne le 23 juin 2024 à Montmelo

Les pilotes Ferrari Charles Leclerc (à gauche) et Carlos Sainz ont pris les 5e et 6 places du Grand Prix d'Espagne le 23 juin 2024 à Montmelo

Josep LAGO - AFP/Archives

La course, disputée sous un grand soleil, n'a connu aucun incident ni abandon parmi les 20 concurrents au départ. Mais les stratégies de pneus différentes des leaders ont entretenu le suspense jusqu'au bout, avec des changements de leader au gré des arrêts aux stands pour changer de gommes, même si Max Verstappen est toujours resté en contrôle de la situation.

Le GP d'Espagne marque le début de la partie européenne de la saison de F1 qui compte au total 24 épreuves. Il y aura cinq Grand Prix dans les six prochaines semaines qui permettront de mieux jauger les progrès de McLaren par rapport aux Red Bull.

Lando Norris, qui a remporté le GP de Miami début mai, s'affirme comme le principal adversaire de Verstappen pour l'empêcher de conquérir un 4e titre consécutif. Les Red Bull sont loin d'être aussi dominatrices que les deux dernières années mais gardent l'avantage, même si le coéquipier du Néerlandais, le Mexicain Sergio Pérez, n'a terminé que 8e en Espagne après être parti loin sur la grille.

Du côté des constructeurs, l'écurie autrichienne devance toujours Ferrari, mais McLaren se rapproche grâce à cette deuxième victoire de la saison pour Lando Norris, dont le coéquipier Oscar Piastri a terminé 6e à Montmelo.

AFP / Montmeló (Espagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/