Euro de triathlon: A 20 ans, Emma Lombardi s'affirme au plus haut niveau avec du bronze

A seulement 20 ans, Emma Lombardi a poussé la porte chez les seniors en accrochant vendredi la médaille de bronze aux Championnats d'Europe de triathlon, sur la distance olympique et sur un parcours exigeant au coeur du Parc olympique de Munich.

INA FASSBENDER - AFP

A seulement 20 ans, Emma Lombardi a poussé la porte chez les seniors en accrochant vendredi la médaille de bronze aux Championnats d'Europe de triathlon, sur la distance olympique et sur un parcours exigeant au coeur du Parc olympique de Munich.

Devancée de douze secondes par la Britannique Non Stanford, sacrée championne d'Europe, et de trois secondes par l'Allemande Laura Lindemann en argent, Emma Lombardi affichait un large sourire avec le bronze autour du cou après un effort de près de deux heures, pour sa quatrième course sur ce format (1.500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pieds).

"Je n'en reviens pas! Franchement, un podium européen en élite, wouah c'est génial", a-t-elle réagi à l'issue de sa course.

Mal partie en natation, elle a réussi au prix d'un gros effort dans le lac du parc olympique à recoller in extremis au groupe de tête avant la partie cycliste, le long du lac, quarante kilomètres sans grande difficulté, avec quelques relances mais sur un circuit plat à effectuer huit fois.

En revanche, la partie à pieds était bien plus compliquée, notamment la montée sur 750 m à 5% de la colline Olympiaberg, à effectuer à quatre reprises. Du groupe de huit triathlètes en tête après la partie cycliste, Lombardi a pris les commandes avec sa compatriote Cassandre Beaugrand et l'Allemande Laura Lindemann.

"Je savais que ça allait être la bataille avec les autres devant, surtout les premiers tours avec la montée. J'ai essayé de rester placée au maximum pour ne pas avoir à subir s'il y avait des relances ou des changements de rythme, pouvoir imposer mon rythme", a expliqué Lombardi.

- Championne du monde du relais mixte -

Partie plus prudemment, Non Stanford a imposé son rythme régulier tout au long de la course à pieds, pour d'abord revenir sur le trio, et ensuite décrocher Beaugrand dans un premier temps, puis Lindemann et Lombardi dans un second temps et s'envoler vers le titre européen.

Emma Lombardi (à gauche) avec ses concurrentes dans l'épreuve cycliste de triathlon à l'Euro de Munich, le 12 août 2022

Emma Lombardi (à gauche) avec ses concurrentes dans l'épreuve cycliste de triathlon à l'Euro de Munich, le 12 août 2022

INA FASSBENDER - AFP

Elle prouve une nouvelle fois l'impressionnant vivier britannique, alors que la vice-championne olympique Georgia Taylor-Brown n'a pas fait le déplacement en Bavière.

Quatrième cette saison à Yokohama dans le cadre des Séries mondiales (WTCS), Lombardi commence à se faire une place parmi les meilleures triathlètes, des performances qui lui permis de prendre part à l'aventure dorée du relais mixte aux Championnats du monde fin juin à Montréal avec Beaugrand, Vincent Luis et Léo Bergère.

Le format olympique lui convient bien, de son propre aveu, mais les places seront chères pour les Jeux olympiques à domicile au pied de la Tour Eiffel, dans deux ans à Paris.

De son côté, Beaugrand était idéalement placée à la fin de la partie cycliste, attaquant même dans la première montée de l'Olympiaberg dans la partie course à pieds, mais la Française de 25 ans a craqué sur la seconde moitié des 10 km, pour finir à la 5e place.

AFP / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2022 AFP