single.php

Euro de hand: avertissement sans frais pour les Bleus contre la Suisse

"Une vraie alerte": les handballeurs français n'ont pas pu arracher mieux qu'un match nul contre la Suisse (26-26) dimanche à Berlin pour leur deuxième match de l'Euro.

Odd ANDERSEN - AFP

"Une vraie alerte": les handballeurs français n'ont pas pu arracher mieux qu'un match nul contre la Suisse (26-26) dimanche à Berlin pour leur deuxième match de l'Euro.

La contre-performance peut toutefois demeurer sans conséquence. Malgré ce nul, la bande de Nikola Karabatic devrait voir le tour principal, à moins d'une lourde défaite face à l'Allemagne dans l'ultime rencontre de leur groupe A mardi (20h30).

"Contre l'Allemagne, l'envie sera la même, je pense: gagner le match et essayer de rejoindre le tour principal avec deux points. On a encore notre destin entre les mains. Maintenant, c'est vrai que c'est une vraie alerte", reconnaît le pivot Ludovic Fabregas (6 buts).

Pour son ultime tournoi, le vétéran de 40 ans Andy Schmid, quintuple meilleur joueur de Bundesliga (2014-2018), a perforé les Français par ses passes (12 décisives) souvent pour son pivot Lukas Laube (9 buts). Tandis que les Bleus s'en sont remis aux passes de Nedim Remili (11) souvent pour Fabregas ainsi qu'au bras de Dika Mem --sept buts dont le dernier, pour égaliser d'un tir de loin.

Il faudra aux Bleus montrer plus mardi: sans doute avec un tour de clef dans le verrou défensif et un ajustement de la mire en attaque.

- "En dessous des standards en attaque" -

Odd ANDERSEN - AFP

"On a été en dessous de nos standards en marquant aussi peu, observe le pivot Ludovic Fabregas. Ca ne nous est pas arrivé depuis bien longtemps." En effet, presque un an jour pour jour et une courte victoire contre la Pologne (26-24) au Mondial-2023.

La "Nati" a même eu la balle de match, stoppée par le gardien français Samir Bellahcene sur la sirène après un penalty envoyé sur le poteau par Melvyn Richardson à 63 secondes du terme.

L'effet Nikola Portner peut-être, sur lequel ont souvent buté les Bleus (10 arrêts pour 34 tirs, 29%). L’ex-ange gardien du MHB, vainqueur de la dernière Ligue des champions avec Magdebourg, a retardé l’échéance, stoppant tôt un penalty de Hugo Descat (6-6, 13e), et marquant même dans les buts vides (16-16).

- La satisfaction Bellahcene -

"Il a fait une très bonne partie. Portner a été très présent aussi dans cette partie", a souligné le sélectionneur Guillaume Gille.

Même si côté Bleu, Samir Bellahcene, lancé pour la première fois dans le grand bain d'un tournoi international, n'a pas juré (11 arrêts pour 24 tirs, 46%)

Son entrée dès la 25e minute au relais d'un Rémi Desbonnet peu en réussite (2/14, 14%) a permis d'étanchéifier une défense française prenant l’eau.

Odd ANDERSEN - AFP

L’ex-Dunkerquois, qui était en tribunes lors de la large victoire contre la Macédoine du Nord (39-29) en ouverture du tournoi, a stoppé d’entrée deux premiers tirs.

Sa connaissance des tireurs de la "Nati", évoluant pour la plupart en Bundesliga, comme lui, qui évolue à Kiel, a joué. Le portier à l’éclosion aussi fulgurante que tardive (28 ans, 5 sélections) peut postuler à un rôle majeur dans ce tournoi en l’absence de l’habituel N.1 Vincent Gérard (37 ans). Et pourquoi pas plus longtemps? Car le champion olympique de Tokyo a annoncé remiser son survêtement à l’issue de la saison.

"Il est rentré très franchement dans ce match en étant très présent, a salué Guillaume Gille. C'est au final, malgré tout, un match que l'on ne gagne pas. C'est un peu frustrant, certainement, pour lui comme pour nous, mais c'est une bonne première."

"Bien sûr que les premières secondes ont été un peu bizarres, un peu émouvantes, parce que c'est ma première compétition internationale", a livré l'intéressé. "On n'est pas abattus. Si on gagne le mardi, on finira premier du groupe. Il faudra juste faire un gros match ici, chez les Allemands." Des handballeurs qu'il connaît bien, encore une fois.

AFP / Berlin (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
06H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/