single.php

Euro-2024: Mbappé et le crépuscule de son dieu Cristiano Ronaldo

La légende de Kylian Mbappé commence avec son admiration sans borne, tout jeune, pour Cristiano Ronaldo. Mais l'enfant s'est mué en attaquant sans pitié, qui tentera de précipiter la retraite internationale de son idole, vendredi lors du quart de finale Portugal-France (21h00) de l'Euro-2024 à Hambourg.

Ozan KOSE, Patricia DE MELO MOREIRA - AFP

La légende de Kylian Mbappé commence avec son admiration sans borne, tout jeune, pour Cristiano Ronaldo. Mais l'enfant s'est mué en attaquant sans pitié, qui tentera de précipiter la retraite internationale de son idole, vendredi lors du quart de finale Portugal-France (21h00) de l'Euro-2024 à Hambourg.

C'est peut-être l'un de ces chassés-croisés mythiques de l'histoire du sport qui se prépare. D'un côté Ronaldo qui, à 39 ans, pourrait disputer sa dernière grande compétition avec le Portugal. En panne de but, il affiche désormais ses doutes, jusqu'à fondre en larmes lundi soir après avoir raté un pénalty contre la Slovénie en 8e de finale.

De l'autre, Mbappé est à un tournant de sa carrière, à 25 ans. Après une saison jalonnée d'épreuves, de critiques et de conflits au Paris SG, où il a fini meilleur buteur de l'histoire du club, le Francilien s'apprête à rejoindre le Real Madrid. Il a lui-même longtemps repoussé ce rêve mais va désormais marcher dans les pas de Ronaldo, meilleur buteur de l'histoire de ce club-ci.

"À mon tour... Impatient de te voir illuminer le Bernabeu", a écrit CR7 sur les réseaux sociaux à l'annonce de l'arrivée de "KM7" en terre madrilène. Car oui, le Portugais connaît Kylian Mbappé depuis les 10 ans du Bondynois, qui était allé lui demander un autographe après un match du Real à Marseille, en 2009.

Kylian Mbappé hilare lors d'un entraînement avant le 8e de finale contre la Belgique, le 27 juin 2024 à Paderborn (Allemagne)

Kylian Mbappé hilare lors d'un entraînement avant le 8e de finale contre la Belgique, le 27 juin 2024 à Paderborn (Allemagne)

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Ils s'étaient revus en 2012, pour la visite des installations de la "Maison blanche" par le jeune prodige, en quête de son club formateur. "Kyky" dira qu'il a "beaucoup appris en le regardant".

Jeudi, en conférence de presse, il a dit avoir hâte de jouer, peut-être pour la dernière fois, contre son idole: "C'est un honneur, tout le monde sait l'admiration que j'ai pour le joueur, j'ai eu la chance de le connaître, de parler avec lui, on est toujours en contact, il me donne des conseils".

"C'est un honneur pour tout ce qu'il a fait, il restera une légende du foot, mais bien sûr qu'on espère gagner demain et passer en demi-finales", a-t-il ajouté.

- Sang-froid -

Certains argueront que leur style n'a pas grand-chose à voir. Cristiano Ronaldo a bâti sa carrière sur des dribbles virtuoses -désormais beaucoup plus rares avec l'âge-, une force athlétique démentielle et une capacité à marquer en toutes circonstances, notamment de la tête.

Marquer de la tête, Kylian Mbappé, lui, ne connaît quasiment pas, et la dernière fois qu'il a essayé, il s'est fracassé le nez sur l'épaule de Kevin Danso, contre l'Autriche (1-0). Il a fait irruption sur la scène pro par sa vitesse stupéfiante, avant d'apprendre à marquer depuis l'extérieur de la surface, pour "ne plus avoir besoin de dribbler" les défenseurs, confiait-il à Prime Vidéo il y a plusieurs mois.

Les deux partagent en revanche un sang-froid exceptionnel face au but, une faculté néanmoins émoussée lors de cet Euro. Mbappé a enfin réussi à marquer un premier but dans un Euro, mais sur pénalty, contre la Pologne, lors du troisième match de groupes (1-1). Pour le reste, il empile les ratés et manque d'inspiration, gêné en partie par le masque qui protège son nez fracturé.

Cristiano Ronaldo, outre ce fameux pénalty manqué contre la Slovénie -un exercice qui a pourtant toujours été une spécialité-, a multiplié les coups francs poussifs, les crochets prévisibles et les frappes sans danger. Il a pour lui une passe décisive pour Bruno Fernandes contre la Turquie (3-0).

La star du Portugal Cristiano Ronaldo et celle des Bleus Kylian Mbappé lors d'un match de Ligue des nations, le 11 octobre 2020 au stade de France

La star du Portugal Cristiano Ronaldo et celle des Bleus Kylian Mbappé lors d'un match de Ligue des nations, le 11 octobre 2020 au stade de France

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Le latéral gauche du PSG et de la Seleçao Nuno Mendes a expliqué, mercredi: "Ce sont deux joueurs excellents, qui peuvent faire la différence à n’importe quel moment. J’ai partagé le vestiaire avec les deux, ça a été un plaisir de jouer avec Mbappé et c’est un plaisir de pouvoir jouer avec Cristiano. Ce sont deux joueurs incroyables".

Et à choisir? "Si j’étais entraîneur, je choisirais les deux." Manque de chance, ils seront opposés vendredi soir.

Par Baptiste BECQUART / Hambourg (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/