single.php

Euro-2024: les Tchèques frustrés et neutralisés par la Géorgie

La République tchèque de Patrik Schick n'a pu obtenir mieux qu'un match nul frustrant samedi à Hambourg contre la Géorgie (1-1), dominée mais qui a ouvert le score par George Mikautadze et prend son premier point dans un Euro.

Christophe SIMON - AFP

La République tchèque de Patrik Schick n'a pu obtenir mieux qu'un match nul frustrant samedi à Hambourg contre la Géorgie (1-1), dominée mais qui a ouvert le score par George Mikautadze et prend son premier point dans un Euro.

Dans le groupe F, ce résultat n'arrange aucune des deux sélections puisqu'avant leur dernier match, elles ne comptent qu'un seul point, derrière la Turquie et le Portugal, qui les avaient battus au premier match, et qui s'affrontent à 18h00 à Dortmund.

Les Tchèques ont nettement dominé mais pourront s'en vouloir des innombrables occasions manquées, que ce soit par maladresse ou sur plusieurs arrêts réflexes du gardien de Valence Giorgi Mamardashvili, et ce dès les premières minutes.

Devant un bloc aussi compact en défense, les Tchèques ont aussi beaucoup tenté de loin, mais les pieds géorgiens les ont beaucoup bloqués.

Leur frustration a augmenté d'un cran lorsque le but d'Adam Hlozek a été refusé après consultation de la vidéo: après son tir à bout portant sur le gardien, le ballon lui a rebondi sur le bras (23e).

Quatre minutes plus tard, les Tchèques avaient enfin réussi à être assez rapides et ingénieux pour créer des décalages dans la surface, mais en ont trop fait en oubliant de frapper alors que le but leur était offert.

Les dieux du football sont rarement cléments envers le manque de réalisme et la Géorgie, du haut de son premier Euro, s'est chargée de le rappeler. Sur un coup-franc tiré par la star de la sélection Khvicha Kvaratskhelia, un bras tchèque décollé a dévié le ballon, ce qui a provoqué un pénalty après l'assistance de la vidéo.

L'attaquant Georges Mikautadze lors du match de l'Euro 2024 contre la République tchèque, le 22 juin 2024 à Hambourg

L'attaquant Georges Mikautadze lors du match de l'Euro 2024 contre la République tchèque, le 22 juin 2024 à Hambourg

GABRIEL BOUYS - AFP

Le Messin George Mikautadze s'est offert un deuxième but dans la compétition en convertissant cette opportunité sans trembler devant la tribune tchèque (45e+4).

La République tchèque a juste après manqué une nouvelle occasion, encore plus énorme que les autres, quand Patrick Shick, après avoir éliminé son défenseur d'un crochet, a vu son tir puissant à ras de terre détourné par Mamardashvili.

A la reprise, la République tchèque a enfin eu de la réussite: la tête d'Ondrej Lingr a trouvé le poteau avant que le ballon ne rebondisse sur le torse de Patrick Schick vers les filets (59e).

Les Tchèques ont ensuite tenté de forcer la décision. Deux frappes lointaine de Matej Jurasek (66e) et de Lingr (78e), puis une tête plongeante décroisée de Mojmir Chytil (77e) ont fait passer un frisson dans le public blanc et rouge.

Lequel a cru exulter en toute fin de match avant d'hurler son dépit devant le gros loupé de Saba Lobjanidze, entré en jeu à la place de Kvaratskhelia, et dont la frappe a filé au-dessus du cadre (90e+6).

AFP / Hambourg (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/