single.php

Euro-2024: la France sort le Portugal aux tirs au but et rejoint l'Espagne en demi-finale

La France a éliminé le Portugal 5 tirs au but à 3 (0-0 a.p.) en quart de finale de l'Euro-2024 vendredi et retrouvera mardi en demi-finale l'Espagne, victorieuse de l'Allemagne (2-1) plus tôt dans la soirée.

Javier SORIANO, Kenzo TRIBOUILLARD - AFP/Archives

La France a éliminé le Portugal 5 tirs au but à 3 (0-0 a.p.) en quart de finale de l'Euro-2024 vendredi et retrouvera mardi en demi-finale l'Espagne, victorieuse de l'Allemagne (2-1) plus tôt dans la soirée.

Fin de série. Après trois échecs d'affilée aux tirs au but dans un grand tournoi, dont le dernier face à l'Argentine en finale du Mondial-2022, les joueurs de Didier Deschamps ont mis fin à leur mauvaise série.

Les quatre premiers tireurs français (Dembélé, Fofana, Koundé, Barcola) n'ont pas tremblé avant que Théo Hernandez n'offre la qualification aux Bleus après que le Portugais Joao Félix, troisième tireur de la Seleçao, a buté sur le poteau droit de Mike Maignan.

Une qualification arrachée à l'issue d'une rencontre encore bien terne où les Bleus ne sont que très rarement parvenu à se montrer dangereux offensivement, mais ont une nouvelle fois misé sur leur arrière-garde de fer, porté par leur défenseur William Saliba et leur gardien Mike Maignan, qui a sorti deux grosses parades devant Fernandes (60e) puis Vitinha (64e).

- Mbappé inquiétant -

C'est une bouffée d'oxygène pour Didier Deschamps, qui aurait sans doute connu quelques turbulences en cas d'élimination prématurée en quart de finale. Le sélectionneur des Bleus aura besoin d'un meilleur Kylian Mbappé face à l'Espagne mardi.

Encore auteur d'une piètre performance face au Portugal, une mauvaise habitude depuis le début de l'Euro, Mbappé a notamment déçu par ses frappes sans tonus avant d'être remplacé à la mi-temps de la prolongation par Bradley Barcola (106).

Il a fallu la sortie d'Antoine Griezmann, lui aussi guère convaincant, et l'entrée en jeu d'Ousmane Dembélé (67e) pour amener du dynamisme en attaque. Le Parisien, par ses accélérations et ses centres, a semé la panique dans la défense portugaise mais trop souvent manqué de précision dans ses derniers gestes.

En face, les Portugais ont eu les meilleures opportunités mais à l'image de la frappe de Nuno Mendes facilement captée par Maignan en fin de prolongation, les joueurs de Roberto Martinez ont cruellement manqué de réalisme.

Cette défaite acte le crépuscule de Cristiano Ronaldo dont l'avenir international s'annonce flou à 39 ans. CR7 rêvait d'un 2e titre continental, huit après celui conquis au Stade de France contre les hommes de Didier Deschamps. Mais il a paru dépassé et sans influence et quitte son 6e Euro sans avoir inscrit le moindre but.

- Olmo, héros innatendu -

Les Bleus ont désormais rendez-vous avec l'Espagne mardi à Munich, qui, plus tôt dans la soirée, a éliminé l'Allemagne (2-1 a.p.), pays organisateur de l'Euro-2024.

La "Roja" a remporté une cinquième victoire en autant de match dans le tournoi, même s'il lui a fallu attendre la toute fin de la prolongation et une superbe tête de Mikel Merino (119e).

L'autre héros du match s'appelle Dani Olmo, auteur du premier but (51e) et passeur pour le but qui a crucifié les Allemands.

L'Allemagne peut nourrir des regrets, elle a eu des balles de but dans la prolongation, notamment par Niclas Füllkrug. Elle avait pourtant arraché une prolongation en égalisant à la 89e minute par Florian Wirtz.

Mais l'équipe de Julian Nagelsmann, secouée par la Suisse (1-1) en poules, menacée par la Danemark en 8e avant que le match ne bascule (2-0), s'arrête en quart de finale.

Le Français Antoine Griezmann, le 1er juillet 2024 à Düsseldorf, en Allemagne

Le Français Antoine Griezmann, le 1er juillet 2024 à Düsseldorf, en Allemagne

OZAN KOSE - AFP/Archives

L'Espagne a perdu Dani Carvajal dans la bataille, le héros de la finale de la Ligue des champions Real Madrid Dortmund (2-0) a été exclu pour deux jaunes dans la prolongation, dont un geste d'anti-jeu sur Jamal Musiala.

Mais la malédiction du pays hôte se prolonge: plus aucun pays organisateur n'a remporté le trophée depuis la France de Michel Platini en 1984.

Samedi les deux autres quarts de finale opposent l'Angleterre à la Suisse (18h00) et la Turquie aux Pays-Bas (21h00).

AFP / Hambourg (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/