single.php

Espagne: le Real Madrid s'impose à Getafe et s'installe seul en tête

Le Real Madrid a repris seul les rênes du championnat d'Espagne jeudi en allant s'imposer sans forcer (2-0) sur la pelouse de son voisin de Getafe grâce à un doublé de Joselu lors d'un match en retard de la 20e journée.

Pierre-Philippe MARCOU - AFP

Le Real Madrid a repris seul les rênes du championnat d'Espagne jeudi en allant s'imposer sans forcer (2-0) sur la pelouse de son voisin de Getafe grâce à un doublé de Joselu lors d'un match en retard de la 20e journée.

Une 18e victoire en 22 journées de Liga pour les Merengues, qui reprennent la première place avec deux longueurs d'avance sur Gérone (2e, 55 points), dix sur l'Atlético (3e) et le Barça (4e).

Getafe reste dixième avec 29 points, à sept points de l'Europe.

Contrairement à leurs deux dernières sorties contre Almeria et Las Palmas, où ils avaient dû remonter au score après avoir été menés, les hommes de Carlo Ancelotti se sont cette fois facilité les choses en concrétisant leur domination au quart-d'heure de jeu.

- Joselu décisif, Rudiger malheureux -

Le milieu du Real Madrid Luka Modric (d) face au défenseur de Getafe Gaston Alvarez, le 1er février 2024 à Getafe

Le milieu du Real Madrid Luka Modric (d) face au défenseur de Getafe Gaston Alvarez, le 1er février 2024 à Getafe

Pierre-Philippe MARCOU - AFP

L'habituel "supersub" espagnol Joselu a ouvert le score de la tête sur un centre de Lucas Vasquez (14e, 1-0), au terme d’une action initiée par le latéral français Ferland Mendy.

Il a ensuite eu la balle du doublé au bout du pied droit mais a buté sur le gardien espagnol David Soria (39e), comme Vinicius plus tôt dans la partie (12e).

Le défenseur allemand Antonio Rudiger, qui boitait bas après une intervention dans les pieds de Greenwood, a été contraint de céder sa place à Eduardo Camavinga à la mi-temps, Aurélien Tchouaméni descendant d'un cran en défense centrale.

Un coup dur pour le Real, déjà privé d'Eder Militao et David Alaba jusqu'à la fin de la saison, avant deux rendez-vous cruciaux dans la course au titre contre l'Atlético Madrid dimanche et Gérone le 10 février, et le huitième de finale de C1 contre Leipzig trois jours plus tard.

"Il a pris un gros coup. Nous verrons dans les prochains jours. (...) Rudiger est un guerrier, je ne peux pas imaginer qu'il ne joue pas dimanche s'il a seulement une petite douleur", a déclaré Carlo Ancelotti en conférence de presse.

Joselu s'est offert un doublé du gauche sur un bel enchaînement (56e, 2-0), alors que Getafe aurait pu égaliser sur une frappe tendue de Greenwood qui a heurté le poteau gauche de Lunin.

Altruiste, le buteur espagnol de 33 ans a offert sur un plateau la balle du 3-0 à Vinicius, qui a raté l'immanquable en tentant de dribbler Soria alors qu'il avait le but grand ouvert (62e).

Sans conséquence sur le succès sérieux des Merengues, qui signent un premier clean-sheet depuis près d'un mois toutes compétitions confondues.

Le duel de "Pichichis" annoncé par la presse espagnole entre Jude Bellingham et Borja Mayoral, co-meilleurs buteurs du championnat avec 14 réalisations, n'a en revanche pas donné de vainqueur.

Dans la confusion d'une fin de partie animée, Aurélien Tchouaméni a reçu un carton jaune qui le privera du derby madrilène de dimanche et laissera Carlo Ancelotti sans autre option que Nacho en défense centrale en cas d'indisponibilité de Rudiger.

AFP / Getafe (Espagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
09H
04H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/