single.php

Dakar-2024/10e étape: Sainz limite la casse, Brabec soigne son avance

Carlos Sainz limite les dégâts dans son duel avec Sébastien Loeb et conserve sa place de leader au général du Dakar-2024 à l'issue de la 10e étape mercredi, au cours de laquelle il a cédé un peu plus de 7 minutes.

PATRICK HERTZOG - AFP

Carlos Sainz limite les dégâts dans son duel avec Sébastien Loeb et conserve sa place de leader au général du Dakar-2024 à l'issue de la 10e étape mercredi, au cours de laquelle il a cédé un peu plus de 7 minutes.

C'est un autre Français, Guerlain Chicherit (Toyota), qui s'impose sur la spéciale de 371 km dans les rochers monumentaux d'Al-Ula, en Arabie saoudite, mais l'enjeu de la course était ailleurs.

Dans la course au titre, le Madrilène s'est fait très peur sur les pistes rocailleuses avec trois crevaisons, se retrouvant en rade au km 248 dans l'attente de l'assistance d'un de ses coéquipiers chez Audi.

Carlos Sainz, aidé par ses coéquipier d'Audi, a limité les dégâts mercredi et reste leader du Dakar-2024 après la 10e étape.

Carlos Sainz, aidé par ses coéquipier d'Audi, a limité les dégâts mercredi et reste leader du Dakar-2024 après la 10e étape.

PATRICK HERTZOG - AFP

"On s’est arrêté pour essayer de réparer. C’était impossible, on a dû attendre Mattias Ekström, que je remercie énormément car il nous a laissé ses pneus", a raconté Carlos Sainz, visiblement soulagé d'être arrivé.

"On a pris zéro risque mais on ne savait pas quoi faire. On allait doucement, on crève, on allait vite, on crève", a pesté le triple vainqueur du Dakar (2010, 2018 et 2020), qui a même perdu 16 minutes sur Sébastien Loeb (Prodrive) à un moment de l'étape.

L'Alsacien, dauphin au général, aurait pu en tirer pleinement profit s'il n'avait pas eu lui aussi à s'arrêter: deux crevaisons du côté où son cric hydraulique ne fonctionnait pas. Il a finalement dû chercher des rochers pour "mettre la voiture en bascule pour que l’arrière se lève", a-t-il expliqué.

Sébastien Loeb (Prodrive) a creuvé plusieurs fois dans la dixième étape du Dakar-2024, mais reprend plus de sept minutes à Sainz au classement général.

Sébastien Loeb (Prodrive) a creuvé plusieurs fois dans la dixième étape du Dakar-2024, mais reprend plus de sept minutes à Sainz au classement général.

PATRICK HERTZOG - AFP

Autre perte de temps: le pistolet à écrou n'avait plus de batterie. "Il fallu sortir la caisse à outils pour aller récupérer la clé manuelle pour serrer la roue. Ça fait chier", a-t-il pesté. "C’est énervant sur le moment mais on a repris du temps à Carlos, c’est ce qu’on voulait".

Le nonuple champion du monde de rallye récupère 7 min 11 sur Sainz, mais garde encore 13 min 22 de retard sur le pilote Audi.

Le pilote français de Quad Samuel Desbuisson croise un troupeau de chameaux lors de la 10e étape du Dakar-2024 mercredi.

Le pilote français de Quad Samuel Desbuisson croise un troupeau de chameaux lors de la 10e étape du Dakar-2024 mercredi.

PATRICK HERTZOG - AFP

La 11e étape jeudi est annoncé comme l'étape de tous les dangers, avec plus de 400 km de spéciale entre Al-Ula et Yanbu. "C'est celle qu’ils annoncent comme la plus dure du rallye, avec beaucoup de cailloux, ça ressemble à l’étape 2 de l’année dernière où beaucoup de monde avait crevé, ça avait été une hécatombe pour certains des favoris" a mis en garde le Français Stéphane Peterhansel (Audi), "il n’y a pas de quoi partir serein demain avec 15 minutes d’avance, tout peut encore être bouleversé avec des crevaisons".

- Nouveau triplé Honda -

L'Américain Ricky Brabec (Honda) a conforté sa place de leader du Dakar-2024 en remportant la 10e étape mercredi, une boucle au départ d'Al-Ula.

L'Américain Ricky Brabec (Honda) a conforté sa place de leader du Dakar-2024 en remportant la 10e étape mercredi, une boucle au départ d'Al-Ula.

PATRICK HERTZOG - AFP

Chez les motards, l'Américain Ricky Brabec (Honda) a remporté sur le fil l'étape et consolidé un peu plus sa place de leader au général.

"Il reste deux jours, notre équipe est forte, je suis à 100%. Demain ça va être dur avec la grosse étape et toutes ces pierres, je vais essayer de sécuriser ma place", a déclaré Ricky Brabec à l'issue de l'étape.

Le Chilien Jose Ignacio Cornejo, deuxième de la 10e étape du Dakar-2024 mercredi, à l'échauffement le matin avant le départ.

Le Chilien Jose Ignacio Cornejo, deuxième de la 10e étape du Dakar-2024 mercredi, à l'échauffement le matin avant le départ.

PATRICK HERTZOG - AFP

Comme pour la 9e étape mardi, c'est encore un triplé Honda sur le podium: Brabec devance de deux petites secondes son coéquipier chilien Ignacio Cornejo et son autre camarade de l'écurie rouge Adrien Van Beveren (+20 sec).

Le Français, qui avait la lourde tâche d'ouvrir la spéciale de 371 km dans les rochers monumentaux d'Al-Ula, s'en est plutôt bien sorti.

Le Français Adrien Van Beveren (Honda) est toujours troisième, mais revient à 52 seconde du deuxième Ross Branch, après la dixième étape du Dakar-2024.

Le Français Adrien Van Beveren (Honda) est toujours troisième, mais revient à 52 seconde du deuxième Ross Branch, après la dixième étape du Dakar-2024.

PATRICK HERTZOG - AFP

"La navigation était difficile, à la fin j'avais la tête usée de lire mon roadbook, avoir Ricky avec moi c'était un plus (...) On rentre dans les moments décisifs et c'est maintenant qu'il faut faire la différence", a souligné "VBA".

Il rattrape son retard sur le Botswanais Ross Branch (Hero), 2e au général, qui n'est plus qu'à 52 secondes, mais accuse toujours 11 min 46 de retard sur Ricky Brabec.

"Ca va être dur d'aller chercher Ricky, il est encore monté d'un cran. Il faut continuer à y croire, on ne sait jamais, la roue tournera peut-être en notre faveur", a indiqué Ross Branch.

Par Arthur CONNAN / Al-Ula (Arabie saoudite) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/