single.php

D1 féminine: face au PSG, Lyon inaugure l'ère Michele Kang

Avec la femme d'affaires américaine, Michele Kang, officiellement aux commandes depuis jeudi, Lyon entre dans une nouvelle ère et espère continuer à entretenir sa domination sur le football français face à son grand rival, le Paris-SG, dimanche à domicile (21H00) pour clôturer la 15e journée de D1 féminine.

BERTRAND GUAY - AFP

Avec la femme d'affaires américaine, Michele Kang, officiellement aux commandes depuis jeudi, Lyon entre dans une nouvelle ère et espère continuer à entretenir sa domination sur le football français face à son grand rival, le Paris-SG, dimanche à domicile (21H00) pour clôturer la 15e journée de D1 féminine.

L'OL féminin est leader du championnat avec dix points d'avance sur le PSG qui compte un match en moins mais cet écart n'a aucune incidence sur le titre: pour décerner celui-ci, des play-offs seront organisés entre les quatre premiers du classement pour la première fois.

C'est la troisième confrontation entre les deux clubs cette saison et l'Olympique lyonnais a déjà gagné les deux premières au Trophée des Championnes (2-0) et à l'occasion de la 2e journée de championnat (1-0) au Parc des Princes.

"Ca reste le duel au sommet. Nous avons eu cette très forte volonté de bien préparer ce rendez-vous", déclare l'entraîneure Sonia Bompastor.

"Pour nous, l'arrivée de Mme Kang n'amène rien de nouveau concrètement car cela fait déjà plusieurs mois que nous avançons sur son projet avec elle en interne", souligne la technicienne, nommée par Jean-Michel Aulas en avril 2021.

"Les projets de Michele sont de très bonnes nouvelles pour le football féminin français. M. Aulas a été précurseur pour tirer notre discipline vers le haut et elle garde les mêmes ambitions. Elle donne les moyens au club de pouvoir continuer au plus haut niveau et concurrencer les Anglaises et les Espagnoles. Elle nous laisse aussi travailler", dit-elle.

"On a toutes envie d'avoir un championnat plus compétitif avec un maximum de clubs qui jouent le jeu pour avoir de belles affiches, avec du monde dans les stades, beaucoup de médias pour couvrir les événements. C'est pour cela que nous faisons ce métier", insiste Sonia Bompastor qui espère voir une belle affluence dimanche au Groupama stadium.

"Le PSG qui se présentera dimanche est totalement différent des deux matches que nous avons déjà disputés en début de saison. L'entraîneur Jocelyn Prêcheur venait d'être nommé, Tabitha Chawinga arrivait tout juste, Clare Hunt également, et Marie-Antoinette Katoto était absente", prévient Bompastor.

"Cette équipe est montée en puissance depuis et n'a plus du tout le même visage et les automatismes se sont créés. On s'attend à un match très difficile même si on se concentre avant tout sur nous-mêmes", ajoute-t-elle.

AFP / Lyon (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/