single.php

Cyclisme: Vingegaard et la formule gagnante

On ne change pas une formule qui gagne: après un hiver studieux, Jonas Vingegaard, double vainqueur du Tour de France, effectue jeudi sa rentrée sur Gran Camino, une course à étapes en Espagne qu'il avait survolée l'an dernier.

Etienne GARNIER - POOL/AFP/Archives

On ne change pas une formule qui gagne: après un hiver studieux, Jonas Vingegaard, double vainqueur du Tour de France, effectue jeudi sa rentrée sur Gran Camino, une course à étapes en Espagne qu'il avait survolée l'an dernier.

Pur coureur de classement général, le discret Danois s'est construit un début de saison quasi à l'identique par rapport à 2023 où il a défendu avec succès sa couronne sur le Tour de France. Hormis Paris-Nice, qu'il avait terminé troisième et qu'il a remplacé par Tirreno-Adriatico en mars, la mise en orbite suivra la même trajectoire avec le Tour du Pays basque en avril et le Critérium du Dauphiné en juin, deux courses dont il est le vainqueur sortant.

Et le pas de tir se situe donc une nouvelle fois en Galice, pour la troisième édition du Gran Camino, qui a pris le relais de l'historique Tour de Galice et qui, grâce notamment à sa présence, gagne en épaisseur au fil des ans.

Seulement six équipes World Tour (1re division) ont fait le déplacement, mais il y aura du beau monde au départ du contre-la-montre initial de 14 km à la Corogne avec notamment Egan Bernal et Richard Carapaz, tout juste descendus du Tour de Colombie, l'Espagnol Carlos Rodriguez, cinquième du dernier Tour de France, ainsi que les Français David Gaudu et Lenny Martinez.

Jonas Vingegaard lors d'une interview le 15 novembre 2023 à Glyngore, au Danemark

Jonas Vingegaard lors d'une interview le 15 novembre 2023 à Glyngore, au Danemark

Bo Amstrup - Ritzau Scanpix/AFP/Archives

"On a adoré cette épreuve l'année dernière. L'organisation est excellente, les étapes sont exigeantes et il y a un contre-la-montre, un exercice essentiel pour la suite de la saison sachant que le Tour de France se terminera sur un chrono à Nice cette année", souligne Robert Wagner, directeur sportif chez Visma-Lease a bike, l'équipe de Vingegaard.

- "Hâte de reprendre" -

L'année dernière, le Danois avait tout raflé en Galice: les trois étapes disputées - la première avait été arrêtée à cause de la neige - et le général.

Accompagné cette fois par le jeune Belge Cian Uijtdebroeks, il annonce que "l'objectif est clair: défendre mon titre".

"Ces derniers mois, j'ai passé beaucoup de temps dans des camps d'entraînement. Ca s'est passé très bien, notamment à Tenerife où on a mis la touche finale à la préparation pour la saison. Maintenant j'ai hâte de reprendre la compétition", ajoute, sur le site de son équipe, le double vainqueur du Tour qui n'a plus couru depuis sa deuxième place à la Vuelta en septembre.

Il est le deuxième des "quatre fantastiques" à reprendre cette saison après le Belge Remco Evenepoel, vainqueur dimanche dernier du Tour de l'Algarve. Son ancien coéquipier, le Slovène Primoz Roglic, qui a rejoint l'équipe allemande de Bora-Hansgrohe cet hiver, devrait lui faire sa rentrée à Paris-Nice (3-10 mars) alors que Tadej Pogacar est attendu le 2 mars au Strade Bianche.

Jonas Vingegaard en jaune lors du dernier Tour de France, le 22 juillet 2023 dans la région de Belfort

Jonas Vingegaard en jaune lors du dernier Tour de France, le 22 juillet 2023 dans la région de Belfort

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Si tout va bien, ces quatre coureurs se retrouveront cet été sur les routes du Tour de France (29 juin-21 juillet) pour un combat des chefs qui fait saliver d'avance.

Pour Vingegaard, qui voudra "écrire l'histoire sportive" en rejoignant Louison Bobet, Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Miguel Indurain et Chris Froome avec un troisième sacre consécutif sur la Grande Boucle, la conquête commence jeudi à la Corogne.

Par Jacques KLOPP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
14H
13H
12H
11H
09H
07H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/