single.php

Cyclisme: Lapeira champion de France à la maison

Made in Normandie: sur ses terres, Paul Lapeira a décroché son premier titre de champion de France dimanche, plus fort que ses rivaux et fer de lance d'une équipe Décathlon AG2R en état de grâce.

LOIC VENANCE - AFP

Made in Normandie: sur ses terres, Paul Lapeira a décroché son premier titre de champion de France dimanche, plus fort que ses rivaux et fer de lance d'une équipe Décathlon AG2R en état de grâce.

"J'en ai rêvé, je suis à cinq kilomètres de la maison, c'est les routes sur lesquelles je m'entraîne depuis que je suis petit, la course a été parfaite", a déclaré le coureur de 24 ans, pris par l'émotion après sa victoire.

Auteur d'un début d'année 2024 brillant, le Normand a confirmé de la plus belle des manières à Saint-Martin-de-Landelles (Manche), où sa formation était attendue.

"C'est un moment assez unique, on l'attend depuis 17 ans ce maillot de champion de France", a expliqué le patron de l'équipe Vincent Lavenu.

Le week-end est parfait pour ses hommes, le titre de Lapeira survenant 48 heures après celui du rouleur Bruno Armirail lors du contre-la-montre.

- "travail collectif" -

Le peloton lors du championnat de France de cyclisme, à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

Le peloton lors du championnat de France de cyclisme, à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

LOIC VENANCE - AFP

Cette moisson vient ponctuer une première partie de saison flamboyante: avec 26 victoires, l'équipe française occupe le troisième rang mondial au classement UCI, et aborde l'été avec des ambitions.

Parti à trois tours du terme pour rentrer sur le groupe de tête, le natif de Fougères a profité d'un circuit exigeant et de l'aide de son coéquipier Nicolas Prodhomme à l'avant pour creuser l'écart.

Derrière, les cadors ont bien tenté de réagir en multipliant les attaques comme la Groupama-FDJ du vainqueur sortant Valentin Madouas ou Julian Alaphilippe.

Mais dans la Manche, l'équipe Décathlon-AG2R avait plusieurs atouts et ses hommes ont parfaitement contrôlé les offensives du double champion du monde et de Romain Grégoire, parmi les plus remuants.

L'autre leader normand de l'équipe, Benoît Cosnefroy, a sauté dans toutes les roues pour laisser une marge confortable à son jeune équipier, résultat d'un "gros travail collectif", selon Lavenu.

Le groupe de trois hommes à l'avant, également composé de Julien Bernard et Thomas Gachignard, a compté jusqu'à une minute d'avance, et a su maintenir l'écart sur ses poursuivants.

Vainqueur pour la première fois en World Tour lors de la deuxième étape du Tour du Pays basque en avril, Lapeira a géré le final avec maturité pour dominer Julien Bernard au sprint.

Le cycliste de l'équipe Decathlon-Ag2r Paul Lapeira après sa victoire au championnat de France à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

Le cycliste de l'équipe Decathlon-Ag2r Paul Lapeira après sa victoire au championnat de France à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

LOIC VENANCE - AFP

Le coureur de l'équipe Lidl-Trek doit se contenter de la deuxième place, après sa médaille de bronze glanée à Cassel en 2023.

Après un début de saison réussi et une campagne ardennaise très prometteuse, marquée par une cinquième place sur l'Amstel Gold Race et une 11e place lors de Liège-Bastogne-Liège, Lapeira enchaîne.

"C'est un garçon qui s'est affirmé, qui progresse et qui a atteint un très bon niveau mondial. Il gagne sur ses terres donc je comprends la ferveur du public normand à ses côtés", s'est réjoui Vincent Lavenu.

- Le Tour et les Jeux ? -

"Il y a de grandes chances que vous me voyiez sur les routes du Tour", a déclaré dans un sourire le champion après l'arrivée, alors que la sélection de Décathlon-AG2R pour la Grande Boucle (29 juin-21 juillet), qui s'élancera samedi de Florence, sera dévoilée lundi.

Le peloton au championnat de France de cyclisme, à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

Le peloton au championnat de France de cyclisme, à Saint-Martin-de-Landelles, le 23 juin 2024

LOIC VENANCE - AFP

Devant son fan club et sous les yeux du sélectionneur national Thomas Voeckler, Lapeira a aussi profité du circuit exigeant parcouru 13 fois pour se positionner, à un peu plus d'un mois des Jeux olympiques, et alors que la composition de l'équipe de France sera annoncée le 8 juillet.

Les autres candidats aux Jeux ont eux connu des fortunes plus diverses: Valentin Madouas a pris la sixième place alors que Julian Alaphilippe a montré beaucoup d'envie et de bonnes jambes, dans la foulée de son Giro réussi (une victoire d'étape).

Le champion d'Europe Christophe Laporte a lui été plus discret avant de se muer en lieutenant de Jonas Vingegaard lors du Tour de France.

Par François BENEYTOU / Saint-Martin-de-Landelles (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/