single.php

Coupe du Roi: Griezmann propulse l'Atlético en quarts en battant le Real 4-2 après prolongation

Encore et toujours Griezmann: buteur en prolongation, l'attaquant français a permis jeudi à l'Atlético Madrid de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du Roi en battant son rival du Real (4-2) au Metropolitano.

Thomas COEX - AFP/Archives

Encore et toujours Griezmann: buteur en prolongation, l'attaquant français a permis jeudi à l'Atlético Madrid de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du Roi en battant son rival du Real (4-2) au Metropolitano.

Honoré avant la rencontre comme nouveau meilleur buteur de l'histoire de son club par une splendide ovation de ses supporters, "Grizou" leur a bien rendu en rapprochant l'Atléti de la qualification au bout d'un match fou d'une frappe en lucarne après avoir déposé Vinicius (100e, 3-2).

Les Colchoneros avaient ouvert le score par Lino (39e), avant que les Merengues n'égalisent sur un but contre son camp d'Oblak (46e).

Entré en jeu en seconde période, Joselu a arraché l'égalisation pour le Real (82e) après le second but de Morata (57e).

Riquelme a ajouté un quatrème but en contre (119e).

Dans l'autre match de la soirée, le FC Barcelone s'est fait peur mais a fini par se qualifier en renversant (3-1) les valeureux Unionistas de Salamanque (D3), sans rassurer sur son niveau de jeu.

Mené pendant un quart d'heure, le FC Barcelone a souffert sur la pelouse des Unionistas de Salamanque, club de 3e division, mais a fini par s'imposer 3-1 le 18 janvier 2024 en huitième de finale de la Coupe du Roi grâce à un doublé d'Alejandro Balde et un but de son international français Jules Koundé

Mené pendant un quart d'heure, le FC Barcelone a souffert sur la pelouse des Unionistas de Salamanque, club de 3e division, mais a fini par s'imposer 3-1 le 18 janvier 2024 en huitième de finale de la Coupe du Roi grâce à un doublé d'Alejandro Balde et un but de son international français Jules Koundé

CESAR MANSO - AFP/Archives

Humilié 4-1 dimanche par son grand rival du Real Madrid en finale de la Supercoupe d'Espagne, le Barça s'offre néanmoins un peu d'air, avant un déplacement périlleux en Liga sur la pelouse du Betis Séville dimanche.

Les hommes de Xavi se sont imposés dans la douleur, Ferran Torres (45e) réagissant à la splendide ouverture du score des locaux d'une reprise de volée en pleine lucarne de Gomez (31e) pour rentrer aux vestiaires à 1-1.

Le défenseur français Jules Koundé a donné l'avantage au club catalan d'une frappe limpide du droit en seconde période (69e) et Alejandro Balde a fait le break quelques minutes plus tard en solitaire (73e).

"Remporter la Coupe est un objectif. Et après une défaite difficile, nous nous devions de réagir", a déclaré Jules Kounde à Movistar après la rencontre.

"Au final, vous parlez beaucoup de l'entraîneur, mais ce sont nous qui jouons. Nous devons réagir et continuer à avancer avec intensité, c'est ce qui nous manque cette année, avec le fait d'être plus décisifs", a ajouté l'international français.

AFP / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
12H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/