single.php

Coupe de France : Lyon file en demies aux tirs au but

Lyon s'est qualifié pour les demi-finales de la coupe de France après avoir battu Strasbourg 0 à 0, 4 à 3 aux tirs au but mardi au Groupama stadium au terme d'un match médiocre dont le gardien brésilien Lucas Perri a été le héros.

JEFF PACHOUD - AFP

Lyon s'est qualifié pour les demi-finales de la coupe de France après avoir battu Strasbourg 0 à 0, 4 à 3 aux tirs au but mardi au Groupama stadium au terme d'un match médiocre dont le gardien brésilien Lucas Perri a été le héros.

Transféré au début du mercato hivernal pour 3,2 millions d'euros du club carioca de Botafogo, Perri (26 ans), titularisé à la place d'Anthony Lopes comme il l'avait déjà été au tour précédent face à Lille (2-1), s'est interposé sur la première tentative de Thomas Delaine alors que Lucas Perrin a envoyé le ballon dans les tribunes pour le cinquième tir au but strasbourgeois.

A son tour, Perri, impressionnant par son envergure et son 1,97 m, illustre le mercato hivernal réussi de l'Olympique lyonnais qui lui permet de se retrouver à une marche de la finale.

"C'est un avantage pour lui. Il prend de la place dans le but et il est évident que les tireurs doivent prendre des risques et d'ailleurs le dernier a tiré au dessus. Cela a une influence psychologique. Il avait à coeur de marquer sa première séance de tirs au but par un arrêt. Il a fait ce qu'il fallait", s'est réjoui l'entraîneur de l'OL, Pierre Sage.

De leur côté, les Lyonnais ont réalisé un sans faute.

L'OL continue sa bonne série et remporte ainsi son sixième match consécutif, deux en coupe et quatre en championnat.

Pour Strasbourg, le doute s'installe de plus en plus. Cette élimination survient après quatre défaites consécutives en Ligue 1 avec une fin de saison difficile en perspective, bien plus que pour l'OL qui paraît s'éloigner définitivement de la zone de relégation.

- Match de faible niveau -

Avant cette séance de tirs au but, les deux équipes ont livré un match de faible niveau avec de nombreuses approximations, conforme, finalement, au classement des deux clubs en L1 (10e et 13e).

Lyon a largement dominé la première période face à un adversaire limité qui a refusé le jeu.

Toutefois, malgré le soutien sans faille de 56.602 spectateurs, les hommes de Pierre Sage, peut-être crispés par l'enjeu, manquant de rythme dans l'animation offensive, ont été très brouillons dans les derniers trente mètres et ne se sont créé aucune occasion avant la mi-temps.

Ils se sont montrés un peu plus dangereux après la pause mais sans être suffisamment adroits devant la cage.

Maxence Caqueret a envoyé un tir au dessus malgré une belle position (51e) avant que Saïd Benrahma ne manque le cadre de peu (53) puis ne trouve le poteau sur un corner joué directement (56).

Entré en cours de jeu à la place d'Alexandre Lacazette, touché, Gift Orban s'est heurté au gardien Alaa Bellaarouch (81) avant que Jake O'Brien n'envoie une reprise de la tête de peu au dessus à la suite d'un corner (85).

C'était très insuffisant pour prendre l'avantage et Strasbourg aurait pu en profiter sur une reprise de la tête de Mahamadou Diarra à la réception d'un centre délivré de l'aile droite (75).

Dimanche, l'OL recevra Lens (20H45) en espérant surfer sur sa réussite actuelle et continuer à remonter au classement.

AFP / Décines-Charpieu (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
18H
17H
15H
14H
13H
11H
10H
09H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/