single.php

Coupe de France: le PSG sans forcer contre Orléans

Le Paris Saint-Germain s'est imposé sans forcer samedi contre l'US Orléans, club de National (4-1) et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, grâce à un doublé et deux passes décisives de Kylian Mbappé.

GUILLAUME SOUVANT - AFP

Le Paris Saint-Germain s'est imposé sans forcer samedi contre l'US Orléans, club de National (4-1) et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, grâce à un doublé et deux passes décisives de Kylian Mbappé.

Avant le déplacement dans le Loiret, l'entraineur parisien Luis Enrique s'était surtout montré inquiet pour l'état de la pelouse du stade de la Source, entièrement remplacée dans la semaine après la découverte de morceaux de verre.

Jugeant le terrain parfait, l'Espagnol a finalement aligné quasiment la même équipe offensive que contre Revel, sixième division, lors du tour précédent de Coupe de France le 7 janvier (9-0).

Dont Kylian Mbappé, qui enchaine les matches au cours d'un mois de janvier dense et qui a été impliqué sur tous les buts parisiens, pour le plus grand plaisir des 7.000 spectateurs.

"On est habitué à ça", a salué Luis Enrique. "Ce sont les performances normales de Kylian Mbappé. C'était un match qui aurait pu devenir difficile, face à un adversaire qui joue dans une division inférieure, mais qui joue bien au foot. Cela aurait pu être difficile si on s'était relâché. Le match de Revel et celui-ci sont de très bons matches."

Samedi soir, c'est la star française qui a ouvert le score au quart d'heure de jeu. Il a suffi que les Parisiens accélèrent pour qu'ils se trouvent dans les petits espaces dans la surface.

"Nous avons eu la mentalité parfaite, une attitude parfaite. L'équipe a joué pour gagner dès la première minute. Sensationnel", a ajouté l'entraîneur espagnol. "On a fait un match sérieux."

Après l'ouverture du score, les joueurs de Luis Enrique - qui devait faire sans Achraf Hakimi et Lee Kang-in (en sélection), Milan Skriniar, Presnel Kimpembe, Nuno Mendes (blessés), Alexandre Letellier (malade), Manuel Ugarte, Gianluigi Donnarumma et Nordi Mukiele (forfaits) - ont joué sans forcer.

En première période, ils ont même réussi à se faire transpercer en défense, provoquant notamment un coup-franc dangereux pour Orléans (40e), qui a réussi à installer peu à peu son pressing et fait reculer le PSG avant la mi-temps. Provoquant l'agacement de l'Espagnol sur son banc de touche. Comme lors du but sur corner en fin de match, marqué par le capitaine Nicolas Saint-Ruf (86e, 3-1).

- Mayulu, 17 ans et premier but -

Le jeune Senny Mayulu, au centre, félicité par ses coéquipiers après son but à Orléans samedi en 16e de finale de Coupe de France

Le jeune Senny Mayulu, au centre, félicité par ses coéquipiers après son but à Orléans samedi en 16e de finale de Coupe de France

GUILLAUME SOUVANT - AFP

La rencontre a été l'occasion pour Randal Kolo Muani, Gonçalo Ramos et Marco Asensio d'avoir du temps de jeu, comme contre Revel début janvier, où ils s'étaient davantage montrés.

A part une tête proche du cadre (14e), sa passe décisive pour Mbappé (16e) et quelques accélérations, "RKM" a été assez discret, tout comme Marco Asensio, auteur d'un bon coup franc bien capté par le gardien (8e).

A l'heure de jeu, les Parisiens se sont mis à l'abri grâce à un doublé de Mbappé sur penalty (63e) pour se qualifier en huitièmes de finale, stade auquel ils avaient été éliminés l'année dernière par l'Olympique de Marseille (2-1).

L'attaquant français a été ensuite passeur à deux reprises: après un décalage sur le côté gauche, il a servi le Portugais Gonçalo Ramos (71e), qui doit ces dernières semaines compter sur la Coupe de France pour se montrer.

Puis Mbappé, qui a joué quelques minutes de nouveau avec son frère Ethan, a permis à Senny Mayulu, 17 ans, de marquer son premier but en professionnel.

Par Alice LEFEBVRE / Orléans (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/