single.php

Coupe d'Angleterre: Liverpool célèbre Jürgen Klopp, incidents à West Brom

Liverpool a redonné le sourire à ses supporters, sonnés par le départ prochain de Jürgen Klopp, en assurant le spectacle avec une victoire 5-2 contre Norwich (D2), dimanche dans un 4e tour de Coupe d'Angleterre terni par des violences durant le derby à West Bromwich.

Paul ELLIS - AFP

Liverpool a redonné le sourire à ses supporters, sonnés par le départ prochain de Jürgen Klopp, en assurant le spectacle avec une victoire 5-2 contre Norwich (D2), dimanche dans un 4e tour de Coupe d'Angleterre terni par des violences durant le derby à West Bromwich.

. Des sourires à Anfield

Jürgen Klopp ne voulait pas d'une fête de départ, ni d'un adieu anticipé, mais il a tout de même senti la chaleur d'Anfield, deux jours après avoir annoncé à la surprise générale son départ en fin de saison.

"C'est formidable que les supporters me montrent leur amour", a-t-il réagi après la qualification. Mais cette annonce, ils doivent "l'oublier pendant quelque temps", "pousser" leur équipe et "ne pas penser à l'entraîneur", a-t-il exhorté devant la caméra de ITV.

Dimanche, le public s'est tout de même égosillé comme jamais sur "You'll Never Walk Alone", sous l'oeil ému de l'Allemand, tête baissée, et a déployé de multiples messages d'affection dans les travées: "Jürgen please stay", "Danke Jürgen", "Thanks boss" ou encore "We love you Klopp".

Ses joueurs, comme montés sur ressorts, ont produit dimanche le football explosif qui a fait la marque de l'entraîneur allemand sur les bords de la Mersey, qu'il s'apprête à quitter en fin de saison après huit ans et demi de succès.

Si Klopp se sent "à court d'énergie", ce n'est pas le cas de ses jeunes Reds, partis pied au plancher grâce à Curtis Jones (16e, 1-0) et Darwin Nunez (28e, 2-1), parfaitement servis par James McConnell et Conor Bradley, 19 et 20 ans respectivement.

Paul ELLIS - AFP

Norwich City est resté dans la course sur un corner gagnant (22e, 1-1) mais les "Canaris" entraînés par David Wagner, témoin de mariage de Klopp, ont encore cédé devant Diogo Jota (53e, 3-1) et Virgil van Dijk (63e, 4-1).

Le neuvième de Championship a réduit l'écart sur une superbe frappe (69e, 4-2), avant de baisser de nouveau pavillon sur une tête de Ryan Gravenberch (90e+5, 5-2).

Au 5e tour, l'équivalent des huitièmes de finale, Liverpool recevra fin février une autre équipe de D2, Watford ou Southampton, contraints à un "replay" après leur match nul 1-1 dimanche.

Le tenant du titre Manchester City ira à Luton tandis que le Petit Poucet de la compétition, Maidstone United (D6), défiera soit Sheffield Wednesday soit Coventry City (D2) .

Manchester United, le finaliste sortant, a de son côté connu quelques frissons dimanche chez les Gallois de Newport County (4-2), club de 4e division, malgré un début canon.

Les Red Devils ont mené 2-0 après treize minutes, se sont fait rejoindre au retour des vestiaires (47e, 2-2), avant de retrouver de l'air grâce à Antony (68e, 3-2), buteur pour la première fois de la saison. Rasmus Hojlund (90e+4, 4-2) les a mis à l'abri dans le temps additionnel, quand Newport tentait le tout pour le tout.

. Des incidents à West Brom

L'affiche entre West Bromwich Albion (D2) et le rival voisin Wolverhampton (D1), disputée devant du public pour la première fois depuis 2012, sentait la poudre et elle a malheureusement dégénéré en tribunes.

La rencontre, déjà perturbée par des jets de projectiles, a été interrompue pendant une demi-heure peu de temps après le deuxième but des visiteurs signé Matheus Cunha (78e, 2-0).

A l'opposé du terrain, une bagarre a éclaté dans une tribune remplie par les supporters de WBA, selon les images diffusées par le diffuseur ITV. La police et les agents de sécurité sont intervenus, notamment pour évacuer un homme au visage ensanglanté.

Darren Staples - AFP

Le défenseur de West Brom, Kyle Bartley, est venu évacuer sa famille, enfants compris, qui se trouvaient non loin de la mêlée.

"Personne ne veut voir cela dans le football", a commenté son capitaine Jed Wallace à l'antenne de la chaîne ITV. Certes, "ce sont deux grands clubs avec des supporters passionnés" mais "le match s'est déroulé dans un bon esprit sur le terrain, il y a des tacles engagés et ensuite des poignées de main".

La fédération anglaise (FA), organisatrice de la compétition, a promis d'enquêter après cet événement "complètement inacceptable", décrivant le comportement des fauteurs de trouble comme "dangereux et inexcusable".

AFP / Londres (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/