single.php

CAN: Seko Fofana et la Côte d'Ivoire, les planètes s'alignent enfin

Après avoir longtemps boudé la sélection de Côte d'Ivoire, Seko Fofana en est devenu un des moteurs et va disputer à domicile sa première Coupe d'Afrique, avec le match d'ouverture contre la modeste Guinée-Bissau samedi (21h00).

Issouf SANOGO - AFP/Archives

Après avoir longtemps boudé la sélection de Côte d'Ivoire, Seko Fofana en est devenu un des moteurs et va disputer à domicile sa première Coupe d'Afrique, avec le match d'ouverture contre la modeste Guinée-Bissau samedi (21h00).

Attention "Éléphant" à éclipses. Après deux périodes d'absences, 2019-2022 puis 2022-2023, le voilà revenu pour tenter d'accrocher une troisième étoile sur le maillot orange (après 1992 et 2015) et convaincre des supporters qui lui en veulent parfois.

"Tout le monde a la liberté de penser ce qu'il veut mais je sais ce que j'ai au fond du cœur et je me tiens à la disposition du pays et du sélectionneur" Jean-Louis Gasset, avec qui il assurait avoir "toujours gardé le lien", disait-il dans L'Equipe en septembre.

"Je veux apporter de la joie dans le cœur des Ivoiriens, laisser une trace", ajoutait Seko Fofana.

La carrière de l'ancien dynamiteur du milieu lensois en équipe nationale a pourtant connu bien des vicissitudes.

- Il privilégie Lens -

Après une première sélection à 22 ans en 2017 pour une défaite 2-0 contre Maroc, il revient pour cinq autres matches en 2019, et un premier but pour une victoire contre la Tunisie (2-1) le 10 septembre 2019.

Puis il disparaît, refuse de participer à la précédente CAN en 2022, préférant privilégier son club d'alors, Lens.

Le milieu de terrain Seko Fofana avec la Côtr d'Ivoire contre les Seychelles en qualifications pour le Mondial-2026 à Ebimpe en Côte d'Ivoire le 17 novembre 2023

Le milieu de terrain Seko Fofana avec la Côtr d'Ivoire contre les Seychelles en qualifications pour le Mondial-2026 à Ebimpe en Côte d'Ivoire le 17 novembre 2023

Sia KAMBOU - AFP/Archives

Sa puissance manque à la Côte d'ivoire, qui s'arrête dès les 8e de finale contre l'Égypte (0-0, 5 t.a.b. à 4). Sur les forums, les supporters des Éléphants ne ménagent pas le joueur, certains lui reprochant de se sentir plus français qu'ivoirien.

Né à Paris, formé au Paris FC puis à Lorient, où Manchester City le recrute mais ne le fait pas jouer, il a connu les équipes de France des U16 aux U19 avant de choisir les Éléphants.

Jean-Claude Giuntini, sélectionneur chez les U16 et 17, louait un joueur qui fait partie "des garçons qui ne sont jamais résignés", fort d'une "personnalité pour pouvoir gagner les matches de niveau international".

Il en a gagné huit en 13 sélections (5 buts) éparpillées sur sept saisons.

Fofana reprend le cours de son histoire tourmentée avec les Éléphants à l'été 2022, quand Jean-Louis Gasset se rend à Rodez (Aveyron, France), où le RCL est en stage, et le convainc de revenir.

- "J'aime mon pays" -

Il signe son retour en septembre par deux buts et deux victoires contre le Togo (2-1) et la Guinée (3-1) en matches amicaux, avant de s'écarter à nouveau pour une année entière.

En septembre 2023, il annonce un nouveau retour dans L'Equipe, avec la perspective de la CAN à domicile.

"Avec le sélectionneur, ça se passe très bien. On a de bons rapports. C'est ça le plus important. Beaucoup de choses ont été dites (...). La seule chose que je voulais souligner est que j'aime et je soutiens mon pays", affirme Fofana, qui porte aujourd'hui les couleurs du club saoudien d'Al-Nassr aux côtés de Cristiano Ronaldo.

"J'ai échangé avec les joueurs", disait Gasset, qui discutait également avec Wilfried Zaha, absent lui de la liste pour cette CAN. "Les vraies raisons c'est entre le joueur et moi".

Fofana est empêché par une blessure aux adducteurs de jouer contre le Lesotho mais dispute les matches d'octobre et novembre, une performance individuelle énorme contre le Maroc (1-1) d'entrée, puis deux buts le mois suivants en qualifications pour le Mondial, contre les Seychelles (9-0) et la Gambie (2-0).

Le milieu de terrain Seko Fofana avec la Côte d'Ivoire en match amical contre le Maroc au stade  Felix-Houphouet-Boigny le 14 octobre 2023 à Abidjan

Le milieu de terrain Seko Fofana avec la Côte d'Ivoire en match amical contre le Maroc au stade Felix-Houphouet-Boigny le 14 octobre 2023 à Abidjan

Issouf SANOGO - AFP/Archives

Le lauréat du prix Marc-Vivien Foé 2022 du meilleur Africain de Ligue 1, décerné par la radio RFI, arrive lancé pour sa première CAN, à 28 ans.

Il est prêt pour une neuvième victoire en sélection, au stade Alassane Ouattara, contre la Guinée-Bissau qui n'a encore jamais remporté de match à la CAN.

"Ces dernières années, malheureusement, on n'a pas eu les résultats voulus mais nous sommes une grande nation", promet l'Éléphant de retour.

Par Emmanuel BARRANGUET / Abidjan (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/