single.php

CAN: le Nigeria maîtrise l'Angola (1-0) et accède au dernier carré

Le Nigeria, favori du premier quart de finale de la Coupe d'Afrique des nations, n'a pas forcé son talent pour battre l'Angola 1-0 et se qualifier pour le dernier carré de la compétition, vendredi au stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan.

Issouf SANOGO - AFP

Le Nigeria, favori du premier quart de finale de la Coupe d'Afrique des nations, n'a pas forcé son talent pour battre l'Angola 1-0 et se qualifier pour le dernier carré de la compétition, vendredi au stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan.

Les Super Eagles, triples champions d'Afrique, impressionnants contre le Cameroun au tour précédent (2-0), ont fait la différence en fin de première période par Ademola Lookman, bien servi par Moses Simon (41e).

Le Nigeria affrontera mercredi le vainqueur du quart de finale opposant les deux révélations de cette CAN, le Cap-Vert et l'Afrique du Sud, programmé samedi.

Les hommes de José Peseiro, sûrs de leur force, ont confisqué le ballon durant le premier acte au cours duquel les Palancas Negras sont restés fidèles à ce qui semblait être leur plan de jeu: rester compact, défendre bas et placer des contre-attaques.

Pendant longtemps, ce plan a semblé fonctionner face à des Super Eagles supérieurs techniquement certes, mais qui ont cruellement manqué de tranchant dans le dernier geste. Avec leur stratégie minimaliste, les Palancas Negras se sont toutefois créé la première grosse occasion du match, un poteau trouvé par le buteur Mabululu à la 5e minute de jeu.

- Troisième but pour Lookman -

L'attaquant nigérian Victor Osimhen (d) croit avoir marqué contre l'Angola mais le but sera refusé par la VAR pour hors-jeu, le 2 février 2024 à Abidjan

L'attaquant nigérian Victor Osimhen (d) croit avoir marqué contre l'Angola mais le but sera refusé par la VAR pour hors-jeu, le 2 février 2024 à Abidjan

Issouf SANOGO - AFP

Entouré par deux feux follets Moses Simon et Ademola Lookman, la star du Nigeria Victor Osimhen a bien pesé sur la défense angolaise, mais a été malchanceux notamment sur deux grosses occasions de ce premier acte (24e, 35e).

Sur une récupération haute, l'attaquant de Naples a servi de leurre en mobilisant deux adversaires, permettant à Moses Simon de déposer le latéral Gaspar un peu laxiste avant d'adresser un centre en retrait à Lookman qui a trompé en force le gardien Antonio Signori (41).

Son 3e but dans ce tournoi après son doublé en huitième de finale contre le Cameroun.

Ce but a eu au moins le mérite de sortir les Palencas Negras de leur léthargie car dans la foulée Estrela a tenté une percée dans la défense nigériane avant d'être contré in extremis par le capitaine Troost-Ekong (44e).

De retour sur le pré, les Super Eagles ont encore fait passer un frisson dans la défense des Palancas mais la frappe de Zeidu a tutoyé la barre transversale, tandis que celle lointaine d'Iwobi a frôlé le poteau alors que Signori était archi battu (47e, 48e).

Passée cette alerte, les Angolais ont réagi avec Zini, lancé dans le dos de la défense, qui a expédié une frappe tendue sur le poteau (60e). Mais en même temps, obligés de faire le jeu pour revenir au score, ils se sont exposés aux attaques nigérianes qui se sont multipliées.

A un quart dheure de la fin, sur l'une d'entre elles, Osimhen a bien marqué pour les Super Eagles mais son but a été invalidé par la VAR. Qu'à cela ne tienne, avec ce quatrième succès, les Super Eagles vont disputer leur seizième demi-finale du tournoi continental.

AFP / Abidjan (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/