single.php

CAN: La Tunisie piégée par la Namibie qui signe un succès historique (1-0)

La Namibie a créé la sensation en s'offrant la Tunisie, pourtant favorite mais sans idées, pour signer un succès historique 1-0 dans la Coupe d'Afrique des nations mardi à Korhogo, dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Fadel SENNA - AFP

La Namibie a créé la sensation en s'offrant la Tunisie, pourtant favorite mais sans idées, pour signer un succès historique 1-0 dans la Coupe d'Afrique des nations mardi à Korhogo, dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Deon Hotto a inscrit le but de la victoire à deux minutes de la fin du temps réglementaire pour offrir le premier succès à la Namibie en quatre participations. La Tunisie, dont c'est la 21e participation au tournoi continental, a semblé manquer de souffle tout du long et a été surclassée par des Namibiens plus vifs.

Dans cette opposition de styles, les Aigles de Carthage, sacrés champions d'Afrique à domicile en 2004, se sont heurtés à une équipe namibienne qui leur a opposé sa vivacité avec des projections rapides vers l'avant qui les a gênés considérablement.

La première période proposée par la Tunisie a été indigne de son statut de grande équipe du continent. Hormis une tête à bout portant de Khenissi repoussée par le gardien namibien Lloyd Kazapua (4e), elle a surtout brillé par beaucoup de maladresse et un manque cruel de tranchant.

A l'inverse, les Namibiens sans complexes ont fait passer le frisson dans la défense tunisienne avec deux occasions coup sur coup de Peter Shalulile et Absalom Limbondi sauvées non sans peine par l'arrière-garde tunisienne (8e).

Dès lors, semblant mieux s'adapter à la chaleur étouffante de Korhogo (36°C), les hommes de Collin Benjamin ont pris le contrôle du match. Au bout d'une belle action collective à une touche de balle, Limbondi décalé par son capitaine Shalulile s'est retrouvé un peu court au grand soulagement d'une défense tunisienne dépassée (22e).

A 0-0 à la pause, la Tunisie pouvait s'estimer heureuse de n'être pas menée.

L'attaquant tunisien Haythem Jouini marqué par Lubeni Haukongo n'a pas trouvé de solution contre la Namibie à Korhogo, le 16 janvier 2024

L'attaquant tunisien Haythem Jouini marqué par Lubeni Haukongo n'a pas trouvé de solution contre la Namibie à Korhogo, le 16 janvier 2024

Fadel SENNA - AFP

Si le capitaine Youssef Msakini a tenté de réveiller les siens au retour sur le pré, ce sont les Namibiens qui se sont offerts encore les opportunités de marquer, les meilleures étant à mettre à l'actif du très remuant Shalulile (50e) et Deon Hotto (86e).

Auparavant Haythem Jouini avait sonné le réveil des Aigles mais, idéalement servi par Msakini, il a manqué le cadre par une frappe trop croisée (54e).

En fin de match, alors que les Tunisiens pensaient obtenir un nul salutaire, Deon Hotto a surgi pour couper un centre précis de Bethuel Muzeu et entrer dans l'histoire du football namibien (1-0).

Dans le même groupe E, Mali affronte l'Afrique du Sud dans le dernier match de la soirée, toujours à Korhogo.

AFP / Korhogo (Côte d'Ivoire) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
07H
06H
23H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/