single.php

CAN: en Côte d'Ivoire, il peint des footballeurs au dos des camions

On peut apercevoir Erling Haaland ou Cristiano Ronaldo dans les rues de Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) en pleine Coupe d'Afrique, en tout cas leurs effigies peintes sur les doubles portes arrières des massas, ces petits camions de transport de passagers, un travail de décoration très prisé.

Kenzo TRIBOUILLARD - AFP/Archives

On peut apercevoir Erling Haaland ou Cristiano Ronaldo dans les rues de Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) en pleine Coupe d'Afrique, en tout cas leurs effigies peintes sur les doubles portes arrières des massas, ces petits camions de transport de passagers, un travail de décoration très prisé.

"Je devais mettre deux étoiles (sur le maillot) mais je mets trois étoiles parce que la coupe est pour nous", rigole Lopoa Kouassi Bi en train de peaufiner le portrait de Gervinho, ex-star de la Côte d'Ivoire, à l'arrière d'un de ces camions.

La troisième étoile, les "Éléphants" rêvent de la conquérir dans cette CAN à domicile, avant un 8e de finale contre le tenant du titre sénégalais, lundi à Yamoussoukro.

Le portrait du champion d'Afrique 2015 dessiné par "LK", son nom d'artiste, est "vraiment magnifique", s'enthousiasme le commanditaire de l’œuvre, Sip Tchera, le conducteur du massa qui s'appellera donc désormais Gervinho.

"Je l'encourage à continuer ainsi, il prend son métier au sérieux, c'est très beau", poursuit le chauffeur vêtu du même maillot orange à bande verte sur les épaules que sur le dessin.

- "Ça attire la clientèle" -

L'effigie de la star Cristiano Ronaldo sur un taxi collectif "Massa", à Yamoussoukro, le 25 janvier 2024

Kenzo TRIBOUILLARD - AFP/Archives

"C'est juste une décoration mais ça attire la clientèle", assure Sip Tchera lunettes de soleil sur le nez. "Laissez-moi vous dire que tout passager aime monter dans ce qui est joli et confortable. Et voilà, avec un décor ça devient encore plus joli".

"Quand je finis un portrait, c'est comme si c'est mon bébé", sourit LK.

Dans son atelier près d'un des lacs artificiels de la capitale ivoirienne, avec une vue imprenable sur la majestueuse basilique Notre-Dame de la Paix, le décorateur auto - c'est le titre qu'il se donne - s'est appliqué sur Gervinho.

Téléphone en main avec le portrait sur l'écran, Lopoa Kouassi Bi (39 ans) trace d'abord l'esquisse au bic rouge avec la technique de la mise au carreau.

Après le quadrillage, "tu fais le crayonnage et tu commences à peindre les différentes couleurs", explique-t-il, en commençant par le orange du maillot de la Côte d'Ivoire.

L'effigie de l'ex-star du foot ivoirien Gervinho peinte sur un taxi collectif "Massa", à Yamoussoukro, le 25 janvier 2024

Kenzo TRIBOUILLARD - AFP/Archives

Avec adresse, il dessine à main levée au pistolet l'éléphant blanc trompe dressée de l'écusson de la sélection.

L'artiste formé à la calligraphie s'est fait la main sur des enseignes de magasin. Il explique toucher en moyenne 30.000 FCFA (45 euros) par décoration, pour 2h30 de travail. Il explique décorer "deux à trois massas par jour".

- On vient du Mali et du Burkina Faso -

Les peintres comme lui sont très prisés. "Dans la sous-région c'est ici (qu'ils viennent) pour faire beaucoup de décors", explique-t-il. "La preuve, il y a même des voitures qui viennent du Mali ou du Burkina pour qu'on les rende plus jolies puis ils retournent" au pays.

L'effigie de l'attaquant norvégien Erling Haaland peinte sur un taxi collectif "Massa", à Yamoussoukro, le 25 janvier 2024

Kenzo TRIBOUILLARD - AFP/Archives

"La demande est forte : ces images, ça change la voiture", estime LK. "Une fois qu'il y a une image derrière, le chauffeur se sent motivé. Parce que très souvent c'est lui qui décide de mettre telle ou telle personne. Du coup ça devient quelque chose qui a de la valeur pour lui".

On croise ce genre de portraits dans toute la Côte d'Ivoire. On en compte environ 8000 à Abidjan, la capitale économique.

"Ça fait 10 ans que je +roule+ le camion et j'aime beaucoup les décors des joueurs. J'aime beaucoup le foot", sourit Moussa Dabila, chauffeur d'un massa à l'effigie de l'Ivoirien Wilfried Zaha.

Il n'y a pas que des footballeurs, on trouve aussi des religieux, des musiciens, Jack Bauer le héros de la série 24 heures Chrono, et même... le leader de la Russie.

"Souvent les gens me demandent de dessiner par exemple Poutine, je l'ai dessiné plusieurs fois. Ça fait un peu rire", raconte LK.

Frédéric Kaan, un passager portant un maillot de basket des Chicago Bulls, voudrait "que tous les massas soient bien décorés, ça met la joie au cœur. Désormais quand je voyage, je choisis un massa qui est bien décoré".

Par Magatte GAYE, Emmanuel BARRANGUET / Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/