single.php

CAN: André Ayew va entrer dans l'histoire de la Coupe d'Afrique avec le Ghana

Le capitaine du Ghana André Ayew (34 ans) va égaler Rigobert Song en disputant une huitième CAN, dimanche à Abidjan contre le Cap-Vert, et devrait lui ravir le record de matches joués dans la compétition.

Alfredo ESTRELLA - AFP/Archives

Le capitaine du Ghana André Ayew (34 ans) va égaler Rigobert Song en disputant une huitième CAN, dimanche à Abidjan contre le Cap-Vert, et devrait lui ravir le record de matches joués dans la compétition.

"Rigo", actuel sélectionneur du Cameroun, a terminé sa carrière à 36 matches de Coupe d'Afrique, le fils d'Abedi Pelé en est à 34 matches avant l'entrée des "Black Stars" dans la compétition, au stade Houphouët-Boigny.

Mais le légendaire capitaine des "Lions Indomptables" a remporté deux fois le titre, en 2000 et 2002, quand le palmarès international d'Ayew (115 sélections, 24 buts) reste vierge.

"A croire qu'une espèce de malédiction pèse sur lui", commente pour l'AFP Claude Le Roy, le premier à l'avoir appelé en sélection, en 2007.

Le "Sorcier Blond" met notamment en avant la "malédiction des tirs au but". Ayew a perdu la finale 2015 contre la Côte d'Ivoire (0-0, 9 t.a.b. à 8), où il avait réussi le sien, et en 8e de finale 2019 contre la Tunisie (1-1, 5 t.a.b. à 4), où il était sorti peu avant la prolongation.

- "Un trophée avec les Black Stars" -

Le Ghanéen Asamoah Gyan manque un penalty face à l'Uruguay lors du Mondial-2010, le 2 juillet à Soweto

Le Ghanéen Asamoah Gyan manque un penalty face à l'Uruguay lors du Mondial-2010, le 2 juillet à Soweto

RODRIGO ARANGUA - AFP/Archives

Il a aussi vécu du banc la déchirante séance du mythique quart de finale de Coupe du monde 2010 contre l'Uruguay (1-1, 4 t.a.b. à 2), celui de la main de Luis Suarez, où Asamoah Gyan a raté un penalty dans les dernières secondes de la prolongation, un match vécu du banc.

"Je n'avais que 20 ans, j'étais un bébé et j'ai pleuré mais je n'ai pas réalisé à quel point c'était une perte, que si nous avions marqué nous allions en demi-finale de la Coupe du monde", a raconté Ayew avant le Mondial-2022 dans un entretien à Graphic.com.gh.

"J'ai remporté la CAN et le Mondial U20 (en 2009), mais mon seul objectif est de remporter un trophée avec le maillot des Black Stars, c'est mon but, mon aspiration, c'est pour ça que je prie et que je travaille dur tous les jours", a rembobiné Ayew.

"Il aurait dû gagner dès la première CAN avec moi, en 2008 au Ghana", regrette Le Roy, consultant pour Canal sur la CAN, "on avait la meilleure équipe, mais la seule action du Cameroun sur 90 minutes nous a transpercé le cœur, sur un corner pour nous", avec un but d'Alain Nkong et une victoire 1-0 des Lions Indomptables en demi-finale à Accra.

Le Roy décrit Ayew comme "un footballeur complet, qui n'a pas une qualité de vitesse exceptionnelle mais qui sait mettre de la puissance athlétique pour récupérer un ballon".

- "Mentalement très solide" -

"André a un super jeu aérien et une technique de gaucher parfaite, il est capable de garder le ballon dans des zones réduites. Mentalement il est très solide, et moralement exemplaire", poursuit le sélectionneur aux neuf CAN, vainqueur en 1988 avec le Cameroun.

"C'est une très grosse personnalité, quand je l'ai pris il avait 17 ans et il a tenu à marquer son territoire contre des joueurs expérimentés, il savait pousser des coups de gueule à l'entraînement et montrer qu'il ne se laisserait pas faire. Je me rappelle notamment d'un début d'échauffourée à l'entraînement, je crois que c'était avec l'attaquant Laryea Kingston", poursuit Le Roy.

L'attaquant et capitaine du Ghana André Ayew (c) après son but contre le Gabon, lors de la Coupe d'Afrique des nations, le 14 janvier 2022 à Yaoundé

L'attaquant et capitaine du Ghana André Ayew (c) après son but contre le Gabon, lors de la Coupe d'Afrique des nations, le 14 janvier 2022 à Yaoundé

Kenzo Tribouillard - AFP/Archives

Le gros caractère d'Ayew s'était fait sentir à la précédente CAN. Il était fou de rage après le nul contre le Gabon (1-1) et l'égalisation en fin de match, après une touche jouée par les Gabonais alors que les Ghanéens avaient sorti volontairement le ballon pour soigner un de leur joueur. Les "Panthères" avaient répondu que la blessure était une simulation.

Puis le Ghana avait été éliminé d'entrée, perdant le match suivant contre les Comores (3-2), où il avait été exclu dès la 25e minute pour un tacle.

Revenu en Ligue 1 au Havre, le capitaine du Ghana veut sa revanche et repart à la conquête d'un titre. Il peut déjà décrocher celui honorifique de joueur le plus capé de toute l'histoire de la Coupe d'Afrique, le 22 janvier contre le Mozambique, s'il joue les trois matches.

Par Emmanuel BARRANGUET / Abidjan (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/