C3: Rennes franchit difficilement l'obstacle du Dynamo Kiev

Encore en manque de réussite en attaque, Rennes a pris une option sur la qualification en s'imposant (2-1) sur le fil face au Dynamo Kiev jeudi au Roazhon Park, lors de la 3e journée de Ligue Europa.

LOIC VENANCE - AFP

Encore en manque de réussite en attaque, Rennes a pris une option sur la qualification en s'imposant (2-1) sur le fil face au Dynamo Kiev jeudi au Roazhon Park, lors de la 3e journée de Ligue Europa.

Il y a quatre ans, déjà en C3, le Dynamo avait frustré Rennes en s'imposant en infériorité numérique (2-1). Drainée de ses joueurs étrangers et réduite à des conditions précaires depuis l'invasion russe en février, l'équipe ukrainienne a trouvé les ressources pour égaliser et n'a cédé que dans les dernières minutes.

Deuxièmes de leur groupe, à égalité de points avec Fenerbahçe, les hommes de Bruno Genesio attendent dimanche Nantes -- battu 2-0 à Fribourg -- pour un derby très attendu en championnat, avant de retrouver Kiev la semaine prochaine à Cracovie, où l'équipe dispute ses matches "à domicile".

Face à des Ukrainiens bien organisés en défense, Rennes a multiplié les occasions dès le début du match, sans parvenir à régler la mire. Idéalement servi par une belle talonnade de Flavien Tait, Terrier a ainsi manqué de peu le cadre (16e).

L'attaquant rennais a cependant trouvé la faille sur une frappe du droit, après une combinaison large avec Amine Gouiri (1-0, 23e).

En face, les Ukrainiens ont peiné à s'approcher du but de Steve Mandanda, obligés de se contenter de tirs lointains et mal ajustés. Mais à la demi-heure de jeu, Rennes a commencé à leur laisser la balle et la sanction n'a pas tardé.

Dans un cafouillage de la défense rennaise, Viktor Tsyhankov, oublié dans la surface, a vu le gardien repousser son premier tir mais pas le second (1-1, 32e).

Les supporters du Dynamo Kiev lors du match de Ligue Europa face à Rennes le 6 octobre 2022 à Rennes

Les supporters du Dynamo Kiev lors du match de Ligue Europa face à Rennes le 6 octobre 2022 à Rennes

LOIC VENANCE - AFP

Déjà buteur contre le Fenerbahçe lors de la première journée à Istanbul -- jusqu'alors l'unique but du Dynamo Kiev dans cette phase de groupe --, Tsyhankov a célébré en regardant le ciel, acclamé par la poignée de supporters ukrainiens et les 250 réfugiés invités par le club.

"Pour ceux qui défendent aujourd'hui notre pays et nous soutiennent, il est très important que nous continuions à jouer, et à bien jouer. Nous améliorons un petit peu leur vie en le faisant", avait assuré le jeune ailier de 24 ans la veille devant la presse.

Pressés pendant toute la seconde période, les Ukrainiens ont bien cru pouvoir profiter de l'incapacité des Rennais à conclure leurs occasions pour empocher le point du nul.

C'est finalement le très jeune Désiré Doué, impressionnant mais rarement juste depuis son entrée à l'heure de jeu, qui a délivré les siens en interceptant une mauvaise relance de la défense pour aller prendre le gardien Denys Boyko à contre-pied (2-1, 89e).

AFP / Rennes (AFP) / © 2022 AFP