C1: le Real Madrid musèle l'Inter

Le Real Madrid a maîtrisé l'Inter Milan 2-0 mardi pour la 6e et dernière journée de la phase de groupes de Ligue des champions, et a scellé sa qualification pour les 8e de finale en tant que premier du groupe D.

PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

Le Real Madrid a maîtrisé l'Inter Milan 2-0 mardi pour la 6e et dernière journée de la phase de groupes de Ligue des champions, et a scellé sa qualification pour les 8e de finale en tant que premier du groupe D.

Leader en Liga, solide en Ligue des champions, le Real Madrid de Carlo Ancelotti déroule ! Après des débuts compliqués sur la scène européenne, les Madrilènes ont conclu la phase de groupes avec un succès convaincant à domicile, leur 9e de rang toutes compétitions confondues, grâce à deux très jolis buts.

La joie du milieu de terrain allemand du Real Madrid, Toni Kroos, après avoir ouvert le score à domicile contre l'Inter Milan, lors de la 6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

La joie du milieu de terrain allemand du Real Madrid, Toni Kroos, après avoir ouvert le score à domicile contre l'Inter Milan, lors de la 6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

Toni Kroos a ouvert la marque d'une frappe croisée du gauche des 25 mètres à la 17e, puis Marco Asensio, entré à la place de Rodrygo à la 78e, a scellé le score d'une superbe frappe enroulée du gauche dès son premier ballon une minute plus tard, à la 79e, qui a touché le poteau avant d'entrer, laissant Handanovic sur place.

Madrilènes comme Milanais étant déjà qualifiés pour les 8e de finale, le seul enjeu de cette rencontre était la lutte pour la première place du groupe. Et c'est le Real qui a consolidé son rang au stade Santiago-Bernabeu.

- Barella voit rouge -

Les Turinois ont eu quelques occasions, à l'image de cette reprise de volée lointaine de Marcelo Brozovic qui a alerté Thibaut Courtois dès la 7e minute, ou cette tentative de Nicolo Barella qui a vu sa frappe s'envoler au retour des vestiaires (46e).

L'arbitre allemand Felix Brych adresse un carton rouge au milieu de terrain de l'Inter Milan, Nicolo Barella, lors du match contre le Real Madrid, comptant pour la 6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

L'arbitre allemand Felix Brych adresse un carton rouge au milieu de terrain de l'Inter Milan, Nicolo Barella, lors du match contre le Real Madrid, comptant pour la 6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

OSCAR DEL POZO - AFP

Le champion d'Europe italien sera d'ailleurs expulsé à la 63e, pour un coup de poing donné dans les jambes d'Eder Militao alors que le Brésilien venait de le tacler.

Mais les Merengue ont globalement dominé la partie. "On aurait aimé avoir un peu plus de possession, mais c'était le plan de l'entraîneur. Il nous a dit de ne pas les presser haut, de les laisser avoir le ballon dans leur camp et de les agresser quand ils entraient dans le nôtre. Avec les ballons récupérés, on a été efficaces en contre. On a fait un très bon match", a savouré Luka Modric au coup de sifflet final sur Movistar+.

"L'aspect défensif m'a beaucoup plu. Il y a un engagement qu'on n'avait pas en début de saison. Avec un bloc défensif bas, on est bien, on est à l'aise. Il y a des équipes plus intenses que nous, mais chacun ses qualités. Ici, l'objectif, c'est d'aller au bout, pas juste de se qualifier pour les 8es", l'a rejoint Ancelotti en conférence de presse d'après-match.

- Jovic s'illustre encore -

L'attaquant serbe du Real Madrid, Luka Jovic, à la lutte avec le milieu de terrain croate de l'Inter Milan, Marcelo Brozovic, lors de la  6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

L'attaquant serbe du Real Madrid, Luka Jovic, à la lutte avec le milieu de terrain croate de l'Inter Milan, Marcelo Brozovic, lors de la 6e journée du groupe D de la Ligue des Champions, le 7 décembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

En l'absence de Karim Benzema, touché à la jambe gauche samedi contre la Real Sociedad en Liga (2-0), c'est Luka Jovic qui l'a remplacé en pointe. Et après son entrée très réussie à Saint-Sébastien, le Serbe s'est encore illustré mercredi, avec certes un duel manqué face à Samir Handanovic (36e), mais des détails séduisants, notamment dos au but.

Le jeune Brésilien Rodrygo a aussi eu ses chances juste avant la pause : son pointu du droit a heurté le montant gauche du portier de l'Inter (44e), et dans la foulée, sa tentative en force du droit n'a pas accroché le cadre.

Et le score aurait pu être plus lourd encore, si Mariano Diaz n'avait pas manqué l'immanquable, seul face au but ouvert à la 83e.

Un loupé qui ne change rien au résultat : le Real d'Ancelotti monte en puissance, et retrouvera six ans après les 8e de finale de la reine des compétitions européennes sous les ordres de l'Italien.

Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / Madrid (AFP) / © 2021 AFP