C1: fiasco pour le Barça, échec pour Xavi et accroc pour les finances

Déconfiture historique pour Barcelone: éliminé mercredi dès la phase de poules de Ligue des champions, une première depuis deux décennies, le Barça a subi une désillusion triplement catastrophique, pour le statut du club, pour le nouvel entraîneur Xavi et pour des comptes exsangues.

Christof STACHE - AFP

Déconfiture historique pour Barcelone: éliminé mercredi dès la phase de poules de Ligue des champions, une première depuis deux décennies, le Barça a subi une désillusion triplement catastrophique, pour le statut du club, pour le nouvel entraîneur Xavi et pour des comptes exsangues.

- Une élimination historique -

La joie des joueurs du Bayern Munich, après le 2e but marqué par Leroy Sané à domicile contre Barcelone, lors de la 6e journée du groupe E de la Ligue des Champions, le 8 décembre 2021

La joie des joueurs du Bayern Munich, après le 2e but marqué par Leroy Sané à domicile contre Barcelone, lors de la 6e journée du groupe E de la Ligue des Champions, le 8 décembre 2021

Christof STACHE - AFP

Après la lourde défaite mercredi soir sur le terrain du Bayern Munich (3-0), les visages barcelonais étaient hagards. Car l'élimination précoce du Barça est indigne du statut du club aux cinq Ligues des champions, abonné aux phases finales de l'épreuve mais en crise permanente depuis deux ans.

Le Barça est toujours apparu en 8es de finale de la Ligue des champions depuis 2003-2004, année où il ne s'était pas qualifié pour la C1 après avoir fini 6e de Liga.

Pire: cela faisait plus de 20 ans que le Barça n'avait pas été éliminé dès la phase de groupes. La dernière fois, c'était au début du millénaire, lors de la saison 2000-2001: les Catalans avaient fini 3es du groupe H derrière l'AC Milan et Leeds.

Sur 30 éditions organisées depuis le premier sacre du Barça en C1 en 1992, le FC Barcelone en a disputé 27, et a réussi à se hisser vers les 8es de finale 24 fois (éliminé dès la première phase en 1997-1998, 1998-1999 et 2000-2001).

Et après quatre sacres condensés entre 2006 et 2015, au plus fort de la domination du jeu à la barcelonaise, le club n'a fait que régresser ces quatre dernières années. En 2019, les Catalans avaient atteint les demi-finales. L'année suivante, les quarts. L'an passé, ils se sont fait éliminer en 8es par le Paris SG. Et cette année, ils n'ont même pas pas passé les poules.

- Un lourd héritage pour Xavi -

Ce coup de massue était prévisible. Après un début de saison catastrophique sur la scène européenne (défaites 3-0 contre le Bayern au Camp Nou et 3-0 à Lisbonne face au Benfica), la mission était quasi impossible mercredi sur le terrain de l'ogre munichois, qui n'avait plus perdu sur son terrain en phase de groupes de C1 depuis huit ans.

L'entraîneur de Barcelone, Xavi, lors du match contre le Bayern Munich, comptant pour la 6e journée du groupe E de la Ligue des Champions, le 8 décembre 2021

L'entraîneur de Barcelone, Xavi, lors du match contre le Bayern Munich, comptant pour la 6e journée du groupe E de la Ligue des Champions, le 8 décembre 2021

Christof STACHE - AFP

Mais la désillusion reste immense pour Xavi.

Appelé au chevet de son club de coeur en novembre à la place de Ronald Koeman, Xavi n'a pas réussi à relancer la machine en un mois. Après un premier coup dur le week-end dernier, la défaite au Camp Nou face au Betis Séville en Liga (1-0), quelles conséquences aura cette élimination sur l'avenir du projet du Catalan ?

De toute évidence, sa place n'est pas en danger, un mois à peine après son arrivée. Cette mauvaise campagne de C1 risque largement d'affecter son groupe psychologiquement. Mais paradoxalement, elle pourrait aussi le relancer.

Le Barça, loin d'avoir un effectif pléthorique, pourra désormais se concentrer sur ses autres compétitions: le Championnat, où il est loin de jouer les premiers rôles (actuellement 7e à 16 points du leader, le Real Madrid), la Supercoupe d'Espagne en Arabie Saoudite, mi-janvier, la Coupe du Roi, et donc la Ligue Europa, pour laquelle il est repêché en tant que 3e d'un groupe de C1.

- Un budget dans le rouge -

Cette élimination prématurée affectera aussi le club blaugrana sur le plan comptable, alors même que le Barça est déjà en grandes difficultés financières.

Le FC Barcelone ne touchera pas les 9,6 M EUR reversés aux clubs qualifiés pour les 8es, ni les 10,6 M EUR dus à ceux qualifiés pour les quarts. Ces 20,2 M EUR, au total, avaient pourtant été provisionnés dans le budget de la saison actuelle...

C'est un énième coup dur pour les finances d'un club déjà endetté à hauteur de plus d'un milliard d'euros, qui a refermé l'exercice 2020-2021 avec 481 M EUR de pertes et qui, avant ce manque à gagner dû à l'élimination, avait prévu de refermer la saison 2021-2022 avec des comptes à peine dans le vert de 5 M EUR.

Le Camp Nou, lors du clasico entre Barcelone et le Real Madrid, le 6 mai 2018

Le Camp Nou, lors du clasico entre Barcelone et le Real Madrid, le 6 mai 2018

Pau Barrena - AFP/Archives

Le Barça vient, qui plus est, de lancer son projet de rénovation du Camp Nou intitulé "Espai Barça". Les travaux devraient s'étaler de mi-2022 à fin 2025 et le club s'apprête à s'endetter à hauteur de 1,5 milliard d'euros auprès de la banque Goldman Sachs, selon la presse catalane, soit un emprunt à rembourser en 35 ans.

Difficile, pour l'heure, de voir la lumière au bout du tunnel.

Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / Madrid (AFP) / © 2021 AFP