single.php

Biathlon: la Norvégienne Tandrevold gagne le sprint de Ruhpolding, Braisaz-Bouchet 12e

La Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold a remporté le sprint (7,5 km) de Ruhpolding (sud de l'Allemagne), et réalise un joli rapproché au classement général de la Coupe du monde sur la Française Justine Braisaz-Bouchet, douzième vendredi.

KERSTIN JOENSSON - AFP

La Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold a remporté le sprint (7,5 km) de Ruhpolding (sud de l'Allemagne), et réalise un joli rapproché au classement général de la Coupe du monde sur la Française Justine Braisaz-Bouchet, douzième vendredi.

Grâce à son sans-faute sur le pas de tir, Ingrid Landmark Tandrevold a devancé la Suédoise Mona Brorsson de 18 secondes et l'Italienne Lisa Vittozzi de 19 secondes, qui ont également blanchi les dix cibles.

Tandrevold en profite pour revenir sur les talons de Justine Braisaz-Bouchet, 12e vendredi, au classement général, avec désormais 30 points de retard sur la Française (621 contre 591), avant la poursuite de dimanche (12h30).

"Ce n'est pas une mauvaise course, c'est une course qui me frustre sur la manière. Les balles sont vraiment proches de la cible, que ce soit sur le tir couché ou le tir debout", a commenté la Française de 27 ans au micro de la chaîne L'Equipe.

"Ça me laisse à moins d'une minute pour la poursuite", a-t-elle ajouté.

Pour le format de course de dimanche, les biathlètes partiront dans l'ordre et avec les écarts du sprint, et Braisaz-Bouchet, qui est allée sur l'anneau de pénalité à deux reprises vendredi, s'élancera avec 55 secondes de retard sur Tandrevold.

- JBB "limite la casse" -

"Je limite la casse si je pense, par exemple, au globe", a encore glissé Braisaz-Bouchet, en pensant au classement général. "J'avoue, j'y pense un petit peu...", a-t-elle ajouté, dans un éclat de rire.

Meilleure Française vendredi, Lou Jeanmonnot a échoué à six secondes du podium, prenant la 4e place, malgré un sans faute sur le pas de tir, tout comme Tandrevold. Elle a aussi été devancée par la Suédoise Brorsson et l'Italienne Vittozzi.

"Je savais qu'il fallait passer par un 10 sur 10 pour faire un bon résultat. On me le dit depuis le début de la semaine, c'est plus particulièrement le cas sur ce site", a-t-elle estimé au micro de L'Equipe.

La biathlète française Justine Braisaz-Bouchet lors du sprint de Ruhpolding, en Allemagne, le 12 janvier 2024

La biathlète française Justine Braisaz-Bouchet lors du sprint de Ruhpolding, en Allemagne, le 12 janvier 2024

KERSTIN JOENSSON - AFP

Les biathlètes tricolores, lauréates de sept courses individuelles sur 11 depuis le début de la saison, font une nouvelle fois une belle prestation d'ensemble, puisque Julia Simon, malgré ses deux fautes sur le tir debout, a pris la dixième place à 52 secondes de Tandrevold, trois secondes devant "JBB".

"Ce tir debout reste en travers de la gorge. J'avais tout pour bien faire aujourd'hui. Pour la victoire, je ne sais pas, mais pour me placer aux avant-postes pour la poursuite. Là, ça fait encore loin", a-t-elle estimé.

AFP / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/