single.php

Biathlon: enfin le déclic pour Émilien Jacquelin et les Français à Antholz?

Après un week-end à Ruhpolding (sud de l'Allemagne) où il a pu à nouveau se mêler à la lutte pour la victoire, Émilien Jacquelin arrive à Antholz (Italie) avec une confiance retrouvée, dans une station où il a vécu ses plus belles heures.

Tobias SCHWARZ - AFP

Après un week-end à Ruhpolding (sud de l'Allemagne) où il a pu à nouveau se mêler à la lutte pour la victoire, Émilien Jacquelin arrive à Antholz (Italie) avec une confiance retrouvée, dans une station où il a vécu ses plus belles heures.

"Ça fait du bien de rejouer devant, ça montre aussi que c'est toujours d'actualité et que ce n'est pas quelque chose de passé." Dimanche après-midi, dans la zone mixte de la Chiemgau Arena de Ruhpolding, malgré une nouvelle quatrième place, Émilien Jacquelin retenait le positif.

Il y a moins d'un an, le Grenoblois de naissance (28 ans) avait prématurément mis un terme à sa saison après les Mondiaux-2023, avec "une fatigue globale", un "réservoir vide" et la tête en vrac.

Cette saison, il a passé une première tête à Hochfilzen, avec une sixième place lors de la poursuite, mais c'est surtout dans le temple du biathlon, à Ruhpolding, qu'il a fait son grand retour, à la lutte à deux reprises pour s'imposer.

En sprint, il est sorti du tir debout avec le meilleur temps, mais une mauvaise gestion de l'effort l'a vu reculer à la quatrième place, ratant le podium de moins d'une seconde. Le lendemain en poursuite, il s'est élancé en compagnie d'un groupe de cinq biathlètes sur le dernier tour de 2,5 kilomètres, mais là aussi à dû se contenter de la quatrième place.

"L'an dernier, il avait vite tendance à avoir le moral dans les chaussettes et tout rejeter en bloc. Là, depuis le début de la saison, malgré ces petites déceptions, il est toujours resté dans un état d'esprit positif. Cette semaine va vraiment faire du bien pour la suite", a souligné l'entraîneur de l'équipe de France masculine de biathlon, Simon Fourcade après l'étape de Ruhpolding.

- Nouvelle dynamique -

Auteur d'un 10/10 en sprint, il a aussi signé un 10/10 sur le tir debout de la poursuite. Ses tirs "sont beaucoup moins à l'attaque qu'avant, même si je pense que les temps de tir sont bons. Pour moi, c'est un tir sur lequel je peux m'appuyer pour la suite", s'est réjoui le biathlète.

Emilien Jacquelin lors de la poursuite à Ruhpolding (Allemagne), à l'issue de laquelle il a terminé 4e dimanche 14 janvier

Emilien Jacquelin lors de la poursuite à Ruhpolding (Allemagne), à l'issue de laquelle il a terminé 4e dimanche 14 janvier

Tobias SCHWARZ - AFP

Il aura l'occasion de confirmer à Antholz-Anterselva, dans le Haut-Adige italien germanophone et à 1.600 mètres d'altitude, station qui accueillera les Jeux olympiques 2026 dans deux ans.

C'est là qu'il a décroché son premier titre individuel de champion du monde, en février 2020 sur la poursuite, devançant d'un rien Johannes Boe.

A l'inverse de l'équipe de France féminine, qui multiplie les victoires dans cette première moitié de saison, leurs homologues masculins ne sont pas encore montés une seule fois sur le podium. Il faut remonter à la saison 1996-97 pour trouver trace d'un premier podium individuel français si tard (18 janvier).

Le week-end dans le sud-est de l'Allemagne peut servir de déclic à toute l'équipe de France masculine. "Les courses que j'ai faites, d'autres dans l'équipe sont aussi capables de les faire", a glissé Jacquelin.

"Dans le sport, il y a certains paramètres que l'on peut contrôler, d'autres sont moins palpables. Les dynamiques, l'état d'esprit dans lequel on se trouve, en font partie. Ça prime sur tout le reste. Ça peut nous replacer dans une dynamique pour la suite", a estimé Simon Fourcade.

Le programme de la 6e étape de Coupe du monde, à Antholz-Anterselva (Italie):

. Jeudi

(14h20) Individuel court 15 km hommes

. Vendredi

(13h40) Individuel court 12,5 km femmes

. Samedi

(12h55) Relais mixte simple

(14h45) Relais mixte

. Dimanche

(12h30) Mass start 15 km hommes

(14h45) Mass start 12,5 km femmes

Par Thomas BACH / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/