single.php

Biathlon: Braisaz-Bouchet à l'assaut de 2024 en jaune

Après avoir refermé 2023 sur un étincelant triplé à Lenzerheide (Suisse), Justine Braisaz-Bouchet se lance à l'assaut de 2024 avec le dossard jaune de leader du classement général de la Coupe du monde de biathlon sur les épaules, à Oberhof (Allemagne) à partir de vendredi.

Fabrice COFFRINI - AFP/Archives

Après avoir refermé 2023 sur un étincelant triplé à Lenzerheide (Suisse), Justine Braisaz-Bouchet se lance à l'assaut de 2024 avec le dossard jaune de leader du classement général de la Coupe du monde de biathlon sur les épaules, à Oberhof (Allemagne) à partir de vendredi.

Braisaz-Bouchet (27 ans) pouvait difficilement rêver mieux en termes de résultats pour son retour sur le circuit après avoir donné naissance à sa fille Côme en février 2023: en l'espace de quatre jours dans les montagnes suisses mi-décembre, elle a quasi doublé son total de victoires individuelles en Coupe du monde, porté de quatre à sept, avec un rare triplé sprint-poursuite-mass start.

Si bien qu'au tiers de la saison, après huit des 21 courses individuelles de l'hiver précisément, la championne olympique 2022 de la mass start s'est parée du dossard jaune qui distingue la meilleure biathlète du moment, juste avant la trêve de fin d'année.

Les skieuses de biathlon françaises Julia Simon (à gauche) et Justine Braisaz-Bouchet (au centre) et la Norvégienne Marit Ishol Skogan (à droite) sur le podium de l'épreuve de la poursuite de 10 kilomètres femmes disputée à Lenzerheide (Suisse) le 16 décembre 2023.

Les skieuses de biathlon françaises Julia Simon (à gauche) et Justine Braisaz-Bouchet (au centre) et la Norvégienne Marit Ishol Skogan (à droite) sur le podium de l'épreuve de la poursuite de 10 kilomètres femmes disputée à Lenzerheide (Suisse) le 16 décembre 2023.

Fabrice COFFRINI - AFP/Archives

Avec 427 points - dont 270 raflés à Lenzerheide - "JBB" compte dix points d'avance sur sa plus proche poursuivante, la Norvégienne Ingrid Tandrevold (417 points), et 34 points de plus que la Suédoise Elvira Oeberg (393 points), troisième. Julia Simon, la tenante du gros globe de cristal à laquelle elle est opposée dans une affaire de fraude à la carte bancaire, pointe elle aux portes du top 5, sixième avec 317 points.

"Depuis le début de ma carrière, c'est un rêve, le dossard jaune, reconnaît volontiers Braisaz-Bouchet. Seules les meilleures biathlètes ont remporté un gros globe de cristal un jour. Ça représente la crème de la crème."

- Pluie et vent -

De là à s'imaginer le tenir entre ses mains en fin de saison, il y a un pas que la biathlète des Saisies prend soin de ne pas franchir pour le moment.

Porter le dossard jaune "aujourd'hui, c'est anecdotique, ça aura beaucoup plus de sens fin février ou début mars", estime-t-elle.

A Oberhof, privé de neige fraîche, ce sont des conditions météo douces, pluvieuses et venteuses qui attendent les meilleurs biathlètes mondiaux pour la reprise. Le sprint masculin prévu jeudi a ainsi été repoussé à vendredi.

La skieuse de biathlon française Justine Braisaz-Bouchet franchit la ligne d'arrivée de l'épreuve de mass-start de  Lenzerheide (Suisse) le 17 décembre 2023.

La skieuse de biathlon française Justine Braisaz-Bouchet franchit la ligne d'arrivée de l'épreuve de mass-start de Lenzerheide (Suisse) le 17 décembre 2023.

Fabrice COFFRINI - AFP/Archives

Un des défis pour Braisaz-Bouchet sur le piégeux site allemand sera de se maintenir à la hauteur de ses ambitions nouvelles au tir, le secteur qui lui donne du fil à retordre depuis toujours.

"Clairement, avoir des belles statistiques au tir, c'est mon objectif principal", se fixait-elle en amont de la saison.

Jusque-là, elle frôle les 90% de réussite au tir debout, quand, au mieux, elle s'approchait des 80% les hivers précédents.

Si les Bleues, avec "JBB" et Lou Jeanmonnot, ont imposé leur loi cinq fois en huit courses individuelles depuis le début de la saison, les Français, qui sortaient d'un hiver déjà délicat, courent toujours après un premier podium, et même un premier top 5. Au mieux, Quentin Fillon Maillet, Emilien Jacquelin et Eric Perrot, chacun à une reprise, se sont classés sixièmes.

Johannes Boe, même parti pour être moins ébouriffant que la saison passée, est lui déjà réinstallé confortablement sur le trône au classement général de la Coupe du monde, devant son frère aîné Tarjei.

Le programme de la 4e étape de Coupe du monde à Oberhof (Allemagne):

. Vendredi

(11h20) Sprint 10 km hommes

(14h25) Sprint 7,5 km femmes

. Samedi

(12h25) Poursuite 12,5 km hommes

(14h40) Poursuite 10 km femmes

. Dimanche

(11h30) Relais masculin

(14h25) Relais féminin

Par Elodie SOINARD / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/