Basket: la France lance parfaitement sa préparation à l'Euro face aux Pays-Bas

A trois semaines du début de l'Euro (1-18 septembre), l'équipe de France, vice-championne olympique, a bien lancé sa préparation en dominant dimanche les Pays-Bas 89 à 65 au Palais des sports de Rouen grâce notamment à son tandem de stars NBA, Evan Fournier et Rudy Gobert.

Aris MESSINIS - AFP/Archives

A trois semaines du début de l'Euro (1-18 septembre), l'équipe de France, vice-championne olympique, a bien lancé sa préparation en dominant dimanche les Pays-Bas 89 à 65 au Palais des sports de Rouen grâce notamment à son tandem de stars NBA, Evan Fournier et Rudy Gobert.

Pour leur premier des six matches, dont deux qualificatifs à la Coupe du monde 2023, prévus en août avant la compétition continentale où ils viseront "l'or", les Bleus se sont appuyés sur l'arrière des Knicks (15 points), leur nouveau capitaine, et le pivot des Minnesota Timberwolves, proche du double-double (12 points et 9 rebonds).

En l'absence des cadres Nicolas Batum et Nando De Colo qui font l'impasse sur l'Euro et privés de trois joueurs sur blessures, dont deux forfait au Championnat d'Europe, le pivot Moustapha Fall (cuisse) et le phénomène de 18 ans, Victor Wembanyama (psoas), les Bleus ont alterné les séquences défensives difficiles et les phases offensives de qualité. Le contrecoup d'une semaine de préparation intensive à Nanterre.

Irréguliers jusqu'à la mi-temps (45-39), les champions d'Europe 2013 ont élevé leur intensité défensive dans le troisième quart-temps en infligeant un 25-0 à cheval sur le troisième et l'ultime quart-temps, grâce notamment à Evan Fournier, auteur de 13 points en 10 minutes.

Le pivot français Vincent Poirier dunke, lors du match de poules contre la République tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, le 28 juillet 2021 à Saitama

Le pivot français Vincent Poirier dunke, lors du match de poules contre la République tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, le 28 juillet 2021 à Saitama

Thomas COEX - AFP/Archives

En l'absence du pivot Moustapha Fall, forfait pour l'Euro en raison d'une blessure à une cuisse, le pivot Vincent Poirier a parfaitement suppléé Gobert, en cumulant 11 points et 8 rebonds.

. Maledon et Okobo marquent des points .

Le Français Théo Maledon, lors du All Star Game opposant les meilleurs joueurs  français aux meilleurs joueurs internationaux évoluant en championnat, le 29 décembre 2018 à l'AccorHotels Arena à Paris

Le Français Théo Maledon, lors du All Star Game opposant les meilleurs joueurs français aux meilleurs joueurs internationaux évoluant en championnat, le 29 décembre 2018 à l'AccorHotels Arena à Paris

Lucas BARIOULET - AFP/Archives

Sur les postes extérieurs, le jeune Theo Maledon (21 ans) et Elie Okobo ont marqué des points dans la course à la sélection des 12 joueurs pour l'Euro en terminant avec respectivement 9 et 8 unités. Les deux joueurs en concurrence, Thomas Heurtel (5 points) et Frank Ntilikina (2 points) ont été plus discrets.

Collet avait opté pour un cinq de départ avec Heurtel, afin de dynamiser le jeu de l'équipe de France.

Un adversaire d'un autre calibre attend les Bleus pour les deux prochains matches amicaux. L'Italie, battue par la France en quarts à Tokyo, viendra les mettre à l'épreuve le 12 août à Bologne, le 16 août à Montpellier. La France clôturera sa série de matches amicaux avec la réception de la Belgique le 18 août.

Puis se dérouleront les deux matches qualificatifs à la Coupe du monde 2023 (la République tchèque le 24 août et la Bosnie-Herzégovine le 27 août).

AFP / Rouen (AFP) / © 2022 AFP