single.php

Baseball: décès à 93 ans de Willie Mays, joueur légendaire des San Francisco Giants

L'icône du baseball Willie Mays, l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la MLB, apprécié pour son habileté et sa grâce athlétique, est décédé mardi à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué commun avec son ancienne équipe, les San Francisco Giants.

WIN MCNAMEE - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

L'icône du baseball Willie Mays, l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la MLB, apprécié pour son habileté et sa grâce athlétique, est décédé mardi à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué commun avec son ancienne équipe, les San Francisco Giants.

"Mon père s'est éteint paisiblement aux côtés de ses proches", a déclaré son fils Michael Mays dans le communiqué.

Le président des Giants, Greg Johnson, a souligné que Mays, le premier joueur noir à être capitaine d'un club de la Ligue majeure de baseball nord-américaine, avait laissé une marque qui s'étendait bien au-delà de son sport.

"Il a eu une influence profonde non seulement sur le baseball, mais aussi sur la structure de l'Amérique. C'était une source d'inspiration et un héros dont on se souviendra toujours et qui nous manquera profondément", a-t-il salué.

Le commissaire de la MLB, Rob Manfred, a quant à lui rendu hommage à une star qui a inspiré "des générations de joueurs et de fans".

Mays, surnommé affectueusement "Say Hey Kid", est né en Alabama en 1931 et a joué pour la première fois au baseball avec les Black Barons de Birmingham de la Negro American League en 1948.

Il a ensuite été recruté par les Giants, alors basés à New York, en 1950, et a fait ses débuts lors de la saison 1951, au cours de laquelle il s'est distingué en réalisant 20 home runs et en remportant le titre de Meilleur débutant de l'année (Rookie of the Year).

Trois ans plus tard, il a aidé les Giants à remporter les World Series - la finale de la MLB -, le dernier titre de la franchise avant qu'elle ne déménage à San Francisco.

Mays a pris sa retraite en 1973, terminant sa carrière avec les Mets de New York, après avoir joué avec les Giants de 1951 à 1972. Il a été admis au Hall of Fame du baseball en 1979.

En 2015, le président américain Barack Obama lui a décerné la médaille présidentielle de la Liberté.

AFP / San Francisco (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/