ATP: touché à un genou, Kyrgios se retire du tournoi de Tokyo

Nick Kyrgios s'est retiré vendredi du tournoi ATP 500 de Tokyo quelques minutes avant son quart de finale contre l'Américain Taylor Fritz, se plaignant d'un genou.

Kazuhiro NOGI - AFP

Nick Kyrgios s'est retiré vendredi du tournoi ATP 500 de Tokyo quelques minutes avant son quart de finale contre l'Américain Taylor Fritz, se plaignant d'un genou.

L'inconstant Australien, finaliste cette saison à Wimbledon, vainqueur à Washington et remonté à la 20e place du classement ATP, a expliqué face à la presse que son abandon était une décision "déchirante" mais qu'il n'avait pas le choix.

Kyrgios a souligné qu'il avait "joué un tennis fantastique toute cette saison", mais que cela avait atteint son physique.

"Je traîne un souci à un genou depuis l'US Open, je suis rentré chez moi mais je ne me suis probablement pas arrêté assez longtemps, pour être honnête, j'ai repris tout de suite l'entraînement", a-t-il dit.

"C'est déchirant. Quand votre corps vous laisse tomber, ce n'est pas une bonne sensation", a poursuivi Kyrgios, 27 ans, sans préciser si sa saison était terminée ou non alors qu'il reste quelques tournois à jouer.

Kyrgios, qui avait battu la veille le Polonais Kamil Majchrzak en trois sets et qui était également engagé en double avec son compatriote Thanasi Kokkinakis, a précisé que son genou ne l'avait "pas vraiment" gêné jusque-là mais qu'il avait ressenti une douleur en s'échauffant vendredi.

"C'est probablement une affaire de surcharge" de travail, a-t-il dit. "C'est presque de la surexcitation d'aller sur le court, et peut-être un peu trop d'entraînement."

Son abandon propulse Taylor Fritz, tête de série numéro 3 à Tokyo, en demi-finale, où il affrontera samedi le Canadien Denis Shapovalov, tête de série N.7, vainqueur en fin de programme du Croate Borna Coric 6-4, 6-3.

Dans le haut du tableau, qui s'est dégagé avec la défaite au premier tour du Norvégien Casper Ruud, tête de série N.1, la demi-finale mettra aux prises l'Américain Frances Tiafoe, récent demi-finaliste à l'US Open, au Sud-Coréen Kwon Soonwoo (120e joueur mondial).

L'Américain, tête de série N.4, n'a fait qu'une bouchée du Serbe Miomir Kecmanovic en quart de finale 6-0, 6-4 en 71 minutes et partira favori.

"Super tennis aujourd'hui", a-t-il commenté. "Je me déplaçais vraiment bien et je frappais vraiment bien la balle en fond de court."

AFP / Tokyo (AFP) / © 2022 AFP