ATP: Fils seul Français à rallier les demies à Anvers

Arthur Fils a sauvé l'honneur des Français au tournoi ATP 250 d'Anvers, parvenant à atteindre les demi-finales, au contraire de Giovanni Mpetshi Perricard et d'Hugo Gaston, pour qui l'aventure s'est arrêtée en quarts vendredi.

LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA/AFP/Archives

Arthur Fils a sauvé l'honneur des Français au tournoi ATP 250 d'Anvers, parvenant à atteindre les demi-finales, au contraire de Giovanni Mpetshi Perricard et d'Hugo Gaston, pour qui l'aventure s'est arrêtée en quarts vendredi.

Le Francilien de 19 ans, 38e mondial, n'a eu aucun mal à se débarrasser 6-0, 6-3 du Péruvien Juan Pablo Varillas (69e) qu'il rencontrait pour la première fois. En quête d'un deuxième titre sur le circuit, après avoir ouvert son compteur à Lyon en mai, il aura bien plus fort à faire dans le dernier carré, samedi, face au Grec Stefanos Tsitsipas, 7e mondial et tête de série N.1.

En attendant, il s'est baladé face à Varillas, en s'appuyant notamment sur une première balle efficace (8 aces) et convertissant les quatre balles de break qu'il s'est procurées.

Plus tôt, Mpetshi Perricard, 226e joueur mondial, s’était incliné 6-4, 4-6, 6-2 face à Alexander Bublik (36e et tête de série N.3).

Le Kazakh Alexander Bublik (à droite) à l'issue de son quart de finale victorieux face à Giovanni Mpetshi Perricard le 20 octobre 2023 à Anvers. Le jeune Français, arrivé en Belgique sans avoir jamais remporté le moindre match sur le circuit principal, est la révélation du tournoi automnal

Le Kazakh Alexander Bublik (à droite) à l'issue de son quart de finale victorieux face à Giovanni Mpetshi Perricard le 20 octobre 2023 à Anvers. Le jeune Français, arrivé en Belgique sans avoir jamais remporté le moindre match sur le circuit principal, est la révélation du tournoi automnal

LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA/AFP/Archives

Face au Français, révélation de l'épreuve belge qui n'avait encore jamais remporté le moindre match sur le circuit principal à son arrivée à Anvers, le Kazakh a fait le premier break d'entrée de set, avant de céder aussitôt sa mise en jeu. Mais Mpetshi Perricard a encore cédé son service au septième jeu, pour laisser la manche à Bublik.

Il a su répondre en empochant la suivante, avec du réalisme puisqu'il a breaké au meilleur moment sur sa première opportunité à 5-4 en sa faveur.

Mais, malgré 18 aces réussis dans la rencontre, il s’est effondré dans le troisième set, durant lequel le Kazakh a réussi deux breaks.

En demi-finale, Bublik affrontera le tombeur d'Hugo Gaston (96e), Maximilian Marterer sorti vainqueur 6-3, 6-2.

Face au Toulousain, l’Allemand (127e) a pris le service dès le deuxième jeu du match, avant de passer 6 aces lui permettant de s'adjuger la première manche en 26 minutes.

Hugo Gaston a été breaké à deux reprises lors de la seconde manche, et n’est pas parvenu pas à revenir, l'Allemand bouclant le match sur un jeu blanc.

Hugo Gaston disputait son premier quart de finale sur le circuit principal depuis juin 2022 à Bois-le-Duc.

AFP / Anvers (Belgique) (AFP) / © 2023 AFP


Revenir
au direct

À Suivre
/