single.php

Athlétisme: zéro à Toulouse et toujours pas de minima pour le perchiste Lavillenie

L'ancien recordman du monde du saut à la perche Renaud Lavillenie n'a pas franchi une seule barre samedi à Toulouse et devra donc à tout prix réaliser les minima olympiques (5,82 m) lors des championnats de France à Angers la semaine prochaine.

Valentine CHAPUIS - AFP

L'ancien recordman du monde du saut à la perche Renaud Lavillenie n'a pas franchi une seule barre samedi à Toulouse et devra donc à tout prix réaliser les minima olympiques (5,82 m) lors des championnats de France à Angers la semaine prochaine.

À un mois des Jeux de Paris, la course contre la montre et pour les minima touche presqu'à sa fin pour Renaud Lavillenie. Opéré en septembre au niveau des ischios-jambiers, le champion olympique 2012 a repris fin mai la compétition et enchaîne depuis les meetings pour tenter de valider son ticket pour les Jeux, pour l'instant en vain.

Après six concours en un mois, le Clermontois de 37 ans n'a toujours pas réalisé les 5,82 m nécessaires. Samedi sur la célèbre place du Capitole de Toulouse, il a échoué à trois reprises à franchir 5,50 m, sa première barre.

"Dégoûté, frustré, envie de rentrer chez moi... Voilà le sentiment", a réagi Lavillenie après son concours, soulignant avoir été gêné par le vent et les conditions humides pas optimales "quand (on) a besoin de (se) rassurer".

Lavillenie est désormais dos au mur puisqu'il ne lui reste plus qu'une chance pour faire les minima olympiques: les championnats de France à Angers dimanche 30 juin.

"Ce n'est jamais une position confortable", a-t-il admis. "Dans l'absolu ce sera un exploit si j'y arrive mais ce ne sera pas le premier exploit de ma carrière."

Après une rentrée ratée (zéro à Clermont-Ferrand fin mai), l'ancien recordman du monde (6,16 m en 2014) avait réalisé deux concours prometteurs en Pologne (5,72 m) puis à Lyon (5,70 m). Mais il a ensuite manqué de réussite mi-juin au Bourget (zéro) et mercredi à Grenoble (5,40 m) après avoir expliqué qu'il s'était légèrement blessé à Lyon.

Le concours a été remporté samedi par Thibaut Collet qui a franchi 5,82 m à son troisième essai trois jours après avoir battu son record personnel (5,95 m mercredi à Grenoble).

Chez les femmes, la Britannique Molly Caudery a amélioré le record du Royaume-uni et sa meilleure performance mondiale de l'année en franchissant 4,92 m.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/