Argentine: Messi annonce que le Mondial au Qatar sera "sûrement" son dernier

La star du football argentin Lionel Messi a déclaré jeudi que le prochain Mondial, du 20 novembre au 18 décembre au Qatar, serait "sûrement" le dernier de sa carrière, dans un entretien accordé à la chaîne sportive ESPN.

Juan Mabromata - AFP/Archives

La star du football argentin Lionel Messi a déclaré jeudi que le prochain Mondial, du 20 novembre au 18 décembre au Qatar, serait "sûrement" le dernier de sa carrière, dans un entretien accordé à la chaîne sportive ESPN.

"C'est mon dernier Mondial. Oui, sûrement. Je me sens bien, physiquement, j'ai pu effectuer une très bonne préparation d'avant-saison, ce que je n'avais pas pu faire l'année précédente" pour son arrivée au Paris Saint-Germain, a déclaré le capitaine de l'Albiceleste, âgé de 35 ans.

Cette préparation "a été fondamentale pour mieux débuter et arriver comme je suis arrivé, avec beaucoup de motivation et d'enthousiasme".

Lors de cet entretien effectué à Paris, l'ancienne star du Barça a encore admis qu'il y avait "de l'anxiété, de la nervosité à l'approche du Mondial. Nous avons hâte d'y être", a-t-il reconnu.

Concernant l'équipe d'Argentine du sélectionneur Lionel Scaloni, Messi estime qu'elle est actuellement dans "une bonne passe". "Notre équipe est très forte, mais tout peut arriver. Tous les matches sont extrêmement difficiles. Ce ne sont pas toujours les favoris qui gagnent et les choses ne se passent pas toujours comme prévu".

L'Argentine fait-elle partie selon lui des candidats au titre suprême ? "L'Argentine fait toujours partie des favoris en raison de son histoire et de ce qu'elle représente. Mais nous ne sommes pas les seuls favoris, il y a d'autres équipes qui nous sont supérieures", a-t-il jugé.

Evoquant enfin l'après football, la "Pulga" a laissé la porte ouverte à toute éventualité: "Je ne vais pas devenir entraîneur, mais (Zinédine) Zidane avait dit la même chose avant de le devenir puis de remporter la Ligue des champions" (avec le Real Madrid, ndlr).

AFP / Buenos Aires (AFP) / © 2022 AFP