single.php

Top 14: les virtuoses toulousains face à la "Patrouille de France" girondine

Les virtuoses toulousains, alimentés par l'une des meilleures charnières au monde, contre la "Patrouille de France" de Bordeaux-Bègles: les deux meilleures attaques du Top 14 s'affronteront en finale vendredi à Marseille. Laquelle est la plus forte poste pour poste?

Christophe ARCHAMBAULT - AFP/Archives

Les virtuoses toulousains, alimentés par l'une des meilleures charnières au monde, contre la "Patrouille de France" de Bordeaux-Bègles: les deux meilleures attaques du Top 14 s'affronteront en finale vendredi à Marseille. Laquelle est la plus forte poste pour poste?

9. Dupont vs Lucu

On ne présente plus Antoine Dupont. Le demi de mêlée et capitaine du Stade toulousain, particulièrement affûté, a encore donné une nouvelle dimension à sa palette technique avec son expérience en rugby à VII.

Le demi de mêlée de  Bordeaux-Begles Maxime Lucu lors de la demi-finale du Top 14 contre le Stade Francais Paris dans le nouveau stade de Bordeaux le 22 juin 2024 en France

Le demi de mêlée de Bordeaux-Begles Maxime Lucu lors de la demi-finale du Top 14 contre le Stade Francais Paris dans le nouveau stade de Bordeaux le 22 juin 2024 en France

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

Son habituelle doublure chez les Bleus, Maxime Lucu, n'a pas su profiter de son absence pendant le dernier Tournoi des six nations. Mais le Basque de 31 ans, par la justesse de ses coups de pied, son expérience et son sang-froid, est le régulateur du jeu de l'UBB.

10. Ntamack vs Jalibert

Matthieu Jalibert n'a pas non plus su profiter de l'absence de Romain Ntamack pendant le Tournoi, pendant lequel il s'est blessé à un genou après des prestations en-deçà de qu'il montre habituellement en club.

Les deux éternels rivaux ne se présentent pas à Marseille dans le même état de forme: revenu fin mars de sa grave blessure à un genou, l'ouvreur toulousain a vite retrouvé son meilleur niveau alors que le Girondin, touché à la cuisse gauche il y a trois semaines, tente un pari alors qu'il pensait sa saison déjà terminée.

L'Ecossais Blair Kinghorn balle en main lors de la demi-finale du Top 14 entre  Toulouse et La Rochelle au Nouveau Stade   de Bordeaux le 21 juin 2024

L'Ecossais Blair Kinghorn balle en main lors de la demi-finale du Top 14 entre Toulouse et La Rochelle au Nouveau Stade de Bordeaux le 21 juin 2024

Christophe ARCHAMBAULT - AFP

11. Kinghorn vs Bielle-Biarrey

Blair Kinghorn n'a pas perdu un seul match depuis son arrivée à Toulouse en décembre et il n'y est pas totalement étranger tant il s'est parfaitement fondu dans le collectif.

L'Ecossais, plutôt arrière ou demi d'ouverture, n'évolue pas à son poste de prédilection à l'aile, mais son aisance sous les ballons hauts peut y être précieuse. Un domaine dans lequel pèche encore parfois la pépite des Bleus Louis Bielle-Biarrey, dont la pointe de vitesse est en revanche supérieure.

12. Ahki vs Moefana

Les internationaux tongien Pita Ahki et français Yoram Moefana, d'origine wallisienne, ont des profils similaires, à la fois solides défensivement et percutants en attaque.

Avantage à Ahki (31 ans) en termes d'expérience et de vécu en finale, mais Moefana (23 ans) s'est montré à son avantage le week-end dernier contre le Stade français (22-20).

Yoram Moefana ballon en main lors de la demi-finale de  Top 14 entre le Stade Francais Paris et Bordeaux-Begles au Nouveau Stade de Bordeaux  le 22 juin 2024 en France

Yoram Moefana ballon en main lors de la demi-finale de Top 14 entre le Stade Francais Paris et Bordeaux-Begles au Nouveau Stade de Bordeaux le 22 juin 2024 en France

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

13. Chocobares vs Depoortere

Santiago Chocobares a également été très en vue lors de la demi-finale victorieuse des Rouge et Noir face à La Rochelle (39-23). Le centre international argentin, auteur d'un essai, finit fort une saison marquée par quelques accrocs.

Ce fut celle de l'éclosion pour Nicolas Depoortere, formidable attaquant, qui a connu ses deux premières sélections en équipe de France dans le Tournoi des six nations.

14. Mallia vs Penaud

Juan Cruz Mallia aura été l'un des grands hommes de la saison toulousaine. Très précieux à l'ouverture pendant la période des doublons, l'arrière polyvalent excelle également à l'aile. Son doublé contre La Rochelle la semaine dernière peut en témoigner.

Damian Penaud est lui l'un des meilleurs ailiers au monde. L'ancien Clermontois a vite trouvé ses marques à l'UBB, avec 18 essais en 19 matches toutes compétitions confondues. Il n'a pas marqué lors des deux derniers. Les Toulousains sont prévenus.

15. Ramos vs Buros

Thomas Ramos a retrouvé sa place de titulaire à l'arrière chez les champions de France en titre après avoir été relégué sur le banc, derrière Kinghorn, lors de la phase finale de Champions Cup. Un "affront" pour un compétiteur et un buteur de sa trempe, devenu l'un des cadres des Bleus.

Seul membre de la "Patrouille de France" girondine à ne pas avoir encore connu de sélection, Romain Buros, très régulier, n'en est pas pour autant le moins talentueux. Sa présence en finale du Top 14 le prive sans doute paradoxalement de ses débuts internationaux pendant la tournée estivale en Amérique du Sud.

AFP / Marseille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/