single.php

Top 14: Le Stade Français s'impose sur le fil à Bordeaux

Une interception gagnante de l'ailier parisien Stéphane Ahmed en fin de match a permis au Stade Français, à la semaine agitée en interne, de s'imposer à Bordeaux-Bègles (30-26) samedi en ouverture de la 13e journée de Top 14

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

Une interception gagnante de l'ailier parisien Stéphane Ahmed en fin de match a permis au Stade Français, à la semaine agitée en interne, de s'imposer à Bordeaux-Bègles (30-26) samedi en ouverture de la 13e journée de Top 14

Cruel, chanceux, l'épilogue de ce choc parfois tendu mais indécis entre le deuxième et le troisième du championnat s'est donc joué sur un coup du sort.

Après un ballon volé en touche, l'UBB a voulu relancer en surnombre de ses 22 mètres mais la passe sautée de Ben Tapuai a été parfaitement lue par Ahmed, formé à l'UBB, qui a filé entre les poteaux pour assurer la victoire des Soldats Roses qui reviennent à hauteur des Girondins au classement.

Les tensions qui ont fuité ces derniers jours par rapport au management de Karim Ghezal, leur entraîneur en chef, ont finalement ressoudé l'esprit de corps des hommes de la capitale, impliqués et concentrés pour faire un coup en Gironde.

L'UBB, invaincue jusque-là cette saison à Chaban et qui restait sur cinq succès de rang en Top 14, n'avait sûrement pas les armes, notamment derrière, ce samedi pour se défaire de ces coriaces Parisiens qui se sont accrochés comme à leur habitude.

Ce n'est pas faire injure aux joueurs alignés mais sans sa +patrouille de France+ qui prépare à Marcoussis le choc face à l'Irlande vendredi prochain à Marseille, les Unionistes n'ont pas le même rendement. Ou du moins pas sur la durée.

- Choix payant -

Le demi de mêlée de Bordeaux-Bègles aux prises avec le centre du Stade Français Lester Etien (d), le 27 janvier 2024 à Bordeaux

Le demi de mêlée de Bordeaux-Bègles aux prises avec le centre du Stade Français Lester Etien (d), le 27 janvier 2024 à Bordeaux

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

Car il y avait quand même de la qualité sur le pré, comme en attestent les deux essais inscrits par Tevita Tatafu (18) après une action debout superbe dans l'axe avec passes dans le timing, et par Romain Buros après une pénalité jouée rapidement au pied à 90 mètres de là par Paul Abadie (18-6, 25).

Pas loin d'être groggys, les coéquipiers de Sekou Macalou, prépondérant dans le bon comportement des siens, ont attendu le premier coup de mou local pour marquer deux fois à leur tour en l'espace de trois minutes. Par Sergy Abramishvili (33) après une pénaltouche, puis par le capitaine Jeremy Ward à la conclusion d'une action débutée dans le désordre avec Macalou à la passe décisive (36, 21-20).

Après ces jouissances offensives, le deuxième acte a été plus stratégique, avec des défenses bien en place et accrocheuses, Joris Segonds à 100 % donnant l'avantage aux siens (53).

En réaction, les hommes de Yannick Bru ont opté pour la penaltouche pour tenter de repasser devant plutôt que les points sur les pénalités suivantes, choix payant en voyant le talon remplaçant Romain Latterrade conclure un ballon porté d'école irrésistible (56).

Et alors qu'on se dirigeait vers un succès étriqué des Bordelais, Ahmed a douché les 28.000 supporters de Chaban avec cette interception.

AFP / Bordeaux (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
11H
09H
07H
02H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/