single.php

Top 14: le Racing 92 et La Rochelle confortés, Toulouse sans pitié

Le Racing 92 a conforté sa première place grâce à son succès bonifié contre Castres samedi lors de la 12e journée du Top 14, qui a vu La Rochelle s'offrir une première victoire en déplacement et Toulouse réaliser un festival offensif.

Emmanuel DUNAND - AFP

Le Racing 92 a conforté sa première place grâce à son succès bonifié contre Castres samedi lors de la 12e journée du Top 14, qui a vu La Rochelle s'offrir une première victoire en déplacement et Toulouse réaliser un festival offensif.

. Tout bonus

Le premier essai de l'ailier fidjien Wame Naituvi, après seulement 55 secondes, a donné le ton d'entrée, mais les Racingmen n'ont jamais réussi à décrocher totalement les Castrais.

Après avoir concédé quatre défaites en cinq matches toutes compétitions confondues, le club des Hauts-de-Seine s'est tout de même adjugé le bonus offensif (34-30), avec notamment le sixième essai cette saison du jeune anglais Henry Arundell.

Les hommes de Stuart Lancaster comptent désormais quatre points d'avance en tête du classement. De quoi peut-être définitivement convaincre la star anglaise Owen Farrell de les rejoindre.

. La Rochelle s'exporte enfin

L'ailier français de La Rochelle Teddy Thomas (à gauche) balle en main lors de la victoire de la Rochelle contre Pau en Top 14 de rugby au stade du Hameau de Pau, France, le 6 janvier 2024

L'ailier français de La Rochelle Teddy Thomas (à gauche) balle en main lors de la victoire de la Rochelle contre Pau en Top 14 de rugby au stade du Hameau de Pau, France, le 6 janvier 2024

GAIZKA IROZ - AFP

Ca va mieux pour les Rochelais. Une semaine après avoir maté le tenant du titre toulousain (29-8), ils ont décroché à Pau leur premier succès de la saison à l'extérieur au terme d'un match longtemps indécis (29-20).

Le stade du Hameau leur réussit décidément bien puisqu'ils n'y ont plus perdu depuis 2018.

Les coéquipiers de Grégory Alldritt, titulaire pour la première fois depuis sa longue pause post-Coupe du monde, se rassurent avant deux week-ends cruciaux de Champions Cup, dont ils sont doubles tenants du titre.

C'est un coup d'arrêt en revanche, après un très bon début de saison, pour les Palois, qui n'étaient pas encore tombés à domicile jusque-là.

. L'UBB dans la douleur

Le demi de mêlée français de Bordeaux Bègles Maxime Lucu prend un selfie en célébrant la victoire de son équipe contre Bayonne au stade Chaban-Delmas de Bordeaux le 6 janvier 2024

Le demi de mêlée français de Bordeaux Bègles Maxime Lucu prend un selfie en célébrant la victoire de son équipe contre Bayonne au stade Chaban-Delmas de Bordeaux le 6 janvier 2024

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

Dans un stade Chaban-Delmas plein à craquer pour la réception du "voisin" bayonnais, Bordeaux-Bègles n'a pas eu son rayonnement des dernières semaines.

Les Girondins étaient même encore menés au score à cinq minutes de la fin, après un nouvel exploit individuel de Rémy Baget, déjà décisif la semaine dernière pour l'Aviron contre le Racing.

Mais un essai du demi de mêlée international Maxime Lucu, amené à suppléer Antoine Dupont pendant le Tournoi des six nations, leur a permis de s'imposer dans la douleur (24-23) et de conserver leur deuxième place.

. Toulouse cartonne et se replace

Toujours intraitable devant son public, le Stade toulousain s'est provisoirement hissé à la 4e place à la faveur de son large succès bonifié contre Lyon (45-0).

Avec sept essais, dont le premier de la saison d'Antoine Dupont et un doublé de Thomas Ramos, le champion de France en titre a tranquillement préparé son déplacement chez la province irlandaise de l'Ulster la semaine prochaine en Champions Cup.

Inhabituellement inoffensif, le LOU a du souci à se faire. Désormais en position de barragiste, à la 13e et avant-dernière place, ce candidat habituel au top 6 va plutôt devoir se battre pour le maintien.

. L'Usap quitte la zone rouge

Après un début de saison catastrophique (quatre défaites de rang), Perpignan retrouve des couleurs et s'extirpe pour la première fois de la zone rouge grâce à son succès contre Oyonnax (27-12). Le troisième d'affilée.

"On n'est pas encore à mi-parcours, mais c'est bon de ne plus être relégable. Mentalement, c'est important", a apprécié le manager catalan Franck Azéma.

Tombé dans son stade Michelin le week-end dernier devant l'UBB (40-35), Clermont a longtemps pensé pouvoir se rattraper sur le terrain du Stade français. Mais un essai à la dernière minute de Peniasi Dakuwaqa a permis aux Parisiens d'arracher le nul (14-14).

Le match de clôture de cette 12e journée mettra aux prises dimanche la lanterne rouge, Montpellier, et Toulon, provisoirement délogé du podium.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
09H
08H
07H
04H
01H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/