single.php

Top 14: Altrad nomme Caudullo comme manager de Montpellier, Hogg a signé

Le président du club de rugby de Montpellier, Mohed Altrad, a confié mardi à Joan Caudullo, jusque-là chargé du centre de formation, le poste de manager du MHR en remplacement de l'expérimenté Patrice Collazo, démis de ses fonctions lundi au lendemain du maintien in extremis en Top 14 arraché (20-18) en barrage à Grenoble.

PASCAL GUYOT - AFP

Le président du club de rugby de Montpellier, Mohed Altrad, a confié mardi à Joan Caudullo, jusque-là chargé du centre de formation, le poste de manager du MHR en remplacement de l'expérimenté Patrice Collazo, démis de ses fonctions lundi au lendemain du maintien in extremis en Top 14 arraché (20-18) en barrage à Grenoble.

Le patron du club héraultais a également confirmé les arrivées pour la saison prochaine de l'arrière écossais Stuart Hogg (100 sélections) et de l'ailier congolais Madosh Tambwe, en provenance de Bordeaux-Bègles, ainsi que le retour du pilier international Mohamed Haouas (Biarritz/Pro D2).

Caudullo, 42 ans, sera accompagné par l'ancien demi de mêlée emblématique du MHR, Benoît Paillaugue, intégré à l'encadrement technique l'automne dernier, et du trois-quarts centre Geoffrey Doumayrou, qui a mis un terme à sa carrière de joueur dimanche.

"Le staff est composé de Montpelliérains. Joan Caudullo sera le +head coach+, c'est un gros challenge", a annoncé le président du MHR lors d'une conférence de presse.

Avec ce remaniement, il espère sortir de la crise que traverse son club, passé en deux ans du titre de champion de France à la menace d'une relégation en Pro D2 qui n'a été écartée qu'à la 77e minute du match à Grenoble. "Ça va mieux depuis la victoire de dimanche", a-t-il cependant admis.

Bernard Laporte, un temps pressenti pour devenir président délégué du club, conserve les fonctions de directeur de rugby qu'il occupe depuis le 19 novembre. "Il n'est pas là pour entraîner mais pour apporter son expérience considérable", a souligné Mohed Altrad.

- Couleur locale -

Le nouveau staff répond à un souci de redonner une couleur locale au MHR.

Caudullo dirigeait le centre de formation du MHR depuis son retour dans son club formateur en 2020, après avoir occupé les mêmes fonctions à Mont-de-Marsan (Pro D2) au terme de sa carrière en 2017.

Cet ancien talonneur avait notamment participé à la première finale de Top 14 du MHR, en 2011, perdue face à Toulouse, au sein d'une équipe dirigée par Fabien Galthié, avant de rejoindre le club landais en 2012.

Benoît Paillaugue, 36 ans, a incarné pour sa part le club héraultais durant plus d'une décennie (de 2009 à 2022) avec son tempérament de leader. Natif de La Rochelle, ce demi de mêlée de poche s'est identifié au MHR aux côtés de ses complices François Trinh-Duc, Fulgence Ouedraogo ou Louis Picamoles, issus du centre de formation.

Ces techniciens seront accompagnés par d'autres anciens joueurs de Montpellier, déjà présents dans le staff technique: Didier Bès (mêlée), Antoine Battut (touche, jeu d'avants), Jérémy Valls (jeu au pied), Benson Stanley (jeu au sol).

Patrice Collazo, parti avec deux de ses adjoints Vincent Etcheto (attaque) et Christian Labit (rucks), a été écarté lundi après avoir pourtant réussi la mission maintien que lui avait confiée à l'automne le président Altrad. L'ancien entraîneur de La Rochelle (2011-18) et Toulon (2018-21) était sous contrat jusqu'en 2025,

AFP / Montpellier (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
02H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/