single.php

Rugby: le deuxième ligne Tuilagi est bien sélectionnable avec le XV de France, affirme la FFR

Le deuxième ligne de Perpignan Posolo Tuilagi est sélectionnable avec le XV de France pour participer au Tournoi des six nations, a assuré vendredi à l'AFP le vice-président de la FFR, Jean-Marc Lhermet, démentant les informations de son club.

RAYMOND ROIG - AFP/Archives

Le deuxième ligne de Perpignan Posolo Tuilagi est sélectionnable avec le XV de France pour participer au Tournoi des six nations, a assuré vendredi à l'AFP le vice-président de la FFR, Jean-Marc Lhermet, démentant les informations de son club.

Dans l'après-midi, l'Usap avait indiqué à l'AFP que le jeune espoir de 19 ans, champion du monde avec l'équipe de France des moins de 20 ans l'été dernier mais né aux Samoa, ne pouvait pas être sélectionné avec les Bleus parce qu'il ne possédait pas encore de passeport français.

La possession d'un passeport était indispensable pour porter le maillot du XV de France sous le mandat de Bernard Laporte à la présidence de la Fédération française de rugby (décembre 2016 à janvier 2023), mais ce n'est plus le cas, a rectifié Jean-Marc Lhermet.

"Les joueurs dans la situation de Posolo Tuilagi ne pouvaient pas jouer en équipe de France parce que Bernard Laporte l'avait décidé ainsi. Mais c'était une décision simplement présidentielle et qui n'avait pas du tout été validée dans un règlement" de la FFR, a détaillé le vice-président de la FFR chargé des équipes de France.

Depuis le changement de gouvernance et l'arrivée de son nouveau président, Florian Grill, la FFR s'en tient aux seuls critères d'éligibilité de World Rugby s'appliquent, l'instance mondiale du rugby, a-t-il indiqué.

Le règlement 8 de World Rugby prévoit qu'un joueur étranger peut évoluer au sein d'une sélection s'il a résidé au moins cinq ans consécutivement sur le sol de ce pays et n'a jamais joué pour une autre sélection.

"Par conséquent, aucune disposition actuelle ne compromet la sélection de M. Tuilagi ou d'autres joueurs dans des situations similaires", a complété la FFR dans un communiqué.

"Si le sélectionneur estime que M. Tuilagi possède les compétences nécessaires pour représenter la France, l'absence de passeport français ne sera pas un obstacle à sa sélection", a conclu la fédération.

Posolo Tuilagi pourrait donc bien découvrir le XV de France lors du Tournoi des six nations même s'il n'est pas le seul à prétendre à une sélection au poste de deuxième ligne, où la concurrence est rude.

Cameron Woki, Romain Taofifenua - qui a renoncé à prendre sa retraite internationale -, Emmanuel Meafou - récemment naturalisé français -, ainsi que Paul Gabrillagues pourraient barrer la route du jeune et prometteur joueur de l'Usap.

Sans compter Thibaud Flament, blessé à un orteil et sans doute trop juste pour l'ouverture du Tournoi, le 2 février à Marseille contre l'Irlande. Mais qui pourrait rapidement postuler pour la suite.

Réponse mercredi lors de l'annonce de la liste des 34 joueurs sélectionnés par Fabien Galthié.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/