Vikash Dhorasoo : "on doit rouvrir les cantines dans les écoles et recuisiner sur place"

Vikash Dhorasoo est candidat à la mairie de Paris en binôme avec Danielle Simonnet pour "Décidons Paris". Il est tête de liste dans le 18ème arrondissement et il dénonce l’industrialisation des repas dans les cantines scolaires.

Vikash Dhorasoo, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, à 8h10, dans "C'est à la une".

Vikash Dhorasoo était l'invité de Patrick Roger le 19 février 2020 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

"On a privatisé le déjeuner de nos enfants"

"Ma mère a été cantinière, donc ça me touche particulièrement. Mes deux filles ont mangé dans le 18e arrondissement, elles ont mangé n’importe quoi pendant dix ans. On a privatisé le déjeuner de nos enfants, on a vendu ça à la Sogeres, une filiale de la Sodexo, qui fait de l’industriel, du sous-vide. À la cantine on ne fait que réchauffer les plats. Ils sont sans vitamines et les portions ne sont pas respectées. Récemment il y a eu un scandale avec de la viande : des parents ont récupéré des emballages, et c’était de la viande allemande, alors que ça aurait dû être du bio et du français.

J’ai l’impression d’être dans "L’Aile ou la cuisse", sauf que c’est la réalité, avec la complicité du politique, en l’occurrence la mairie du 18e arrondissement. Le maire actuel a prolongé ce contrat, alors que les parents se mobilisent pour qu’on change la situation", a déclaré Vikash Dhorasoo.

 

"Je casserai ce contrat avec la Sogeres"

"Aujourd’hui les parents n’ont pas le droit d’aller goûter les repas de nos enfants, on le leur interdit. Il est important dans un arrondissement comme le 18e, où il y a déjà beaucoup de précarité, que les enfants puissent bien manger. Pour certains enfants c’est peut-être le seul bon repas de la journée. Moi qui viens du sport de haut niveau, je sais que c’est important de bien manger, d’avoir des vitamines et des portions correctes.

Quand j’allais à l’école, à la cantine on cuisinait sur place. On pourrait rouvrir les cantines et recuisiner sur place. C’est faux de dire que c’est plus cher. Dans le quatrième arrondissement on fait du bio, on fait du local, ça marche très bien et c’est moins cher. Si je suis élu maire, je casserai ce contrat avec la Sogeres", a poursuivi Vikash Dhorasoo.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !