Vacances d’été : "il y a encore de très bonnes opportunités en juillet"

vacances
Les réservations des Français sont en hausse pour partir en vacances d’été cette année. AFP

Les réservations des Français sont en hausse pour partir en vacances d’été. Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 22 mai animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. 

Jean-Pierre Mas : "il y a plus de Français qui partent en vacances"

Les réservations des Français sont en hausse pour partir en vacances d’été cette année. Pour Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage, "la principale surprise, c'est l'engouement pour les vacances en France. On l'avait déjà mesuré cet hiver, on avait mis ça sur le compte de l'enneigement, mais cet engouement se poursuit l'été, avec une progression des réservations pour les vacances en France de l'ordre de 8%, ce qui est beaucoup, supérieure au marché global. Ce sont des réservations orientées surtout vers les hôtels-clubs, les centres de vacances, le locatif".

Y a-t-il plus de Français qui partent en vacances ou sont-ils moins nombreux à partir à l'étranger ? "Il y a plus de Français qui partent en vacances : 30% de Français ne partent jamais en vacances : certains le choisissent, d'autres le subissent et chaque année, et 60% des Français partent en vacances. Ça progresse très légèrement d'une année sur l'autre. Cette année ils partiront plus en France mais aussi plus à l'étranger, 7% de progression, ce qui est beaucoup. Avec un retour en grâce dans le bassin méditerranéen, dans des pays qui avaient subi le contre-coup du printemps arabe et des attentats, comme la Tunisie qui retrouve presque son niveau d'avant le printemps arabe, mais aussi la Turquie, le Maroc et l'Egypte. Pour l'Egypte, on part de très bas, c'est une hausse de 60% ! En plus ce n'est pas une destination d'été en principe. Il y a eu un attentat il y a trois jours au Caire sur des touristes mais à ce jour, ça n'a pas d'impact sur les réservations".

"Les professionnels sont totalement responsables de ce qui arriverait en vacances à leurs clients"

Concernant la sécurité dans les pays comme la Tunisie, la Turquie ou l'Egypte, les conditions sont-elles optimales ? "C'est compliqué. Les professionnels sont totalement responsables de ce qui arriverait en vacances à leurs clients. On suit de très près les recommandations du ministère des Affaires étrangères. Aujourd'hui, la Tunisie est une destination sans risque et il y a des zones en Egypte où on peut voyager sans risque, mais on ne peut pas aller dans le Sinaï. La sécurité n'est jamais absolue où que ce soit".

Les prix sont-ils attractifs ? Ce qui faisait le succès de la Tunisie, c'était le prix. "C'est toujours le prix ! Passer deux semaines de vacances cet été en Tunisie, c'est moins cher que sur la côte méditerranéenne en France. Espagne, Grèce et Italie sont les trois premières destinations des Français à l'étranger. Il y a encore des affaires à faire pour partir pas trop cher dans des bonnes destinations. Il faut éviter de partir du 1er au 15 août. Il y a encore de très bonnes opportunités en juillet en France et à l'étranger, tout comme fin août-début septembre".

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Les rubriques Sudradio